Les édifices fédéraux devront être alimentés à l'«énergie propre» d'ici 2025

La ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, a livré... (PHOTO PC)

Agrandir

La ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, a livré un discours devant l'Association canadienne de l'énergie éolienne.

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Calgary

Le gouvernement de Justin Trudeau promet que d'ici dix ans, toute l'électricité achetée pour alimenter les édifices fédéraux devra provenir de sources d'énergie «propres».

Dans un discours devant l'Association canadienne de l'énergie éolienne, mercredi, à Calgary,, a indiqué que ce virage devrait être complété d'ici 2025 pour toutes ses installations - comme les bases militaires, par exemple. Mme McKenna a soutenu qu'en utilisant de l'énergie propre, le gouvernement entend prêcher par l'exemple et veut envoyer «un signal fort» aux marchés, afin d'encourager la croissance de ce secteur d'activités.

Le gouvernement s'est fait avare de détails, toutefois, sur les modalités et les coûts d'une telle initiative.

Mme McKenna a simplement rappelé que ce programme s'intègre dans la stratégie gouvernementale sur le développement durable, annoncée en septembre dernier. Cette stratégie prévoit notamment une réduction de 40 pour cent des émissions de gaz à effet de serre de l'ensemble des activités du gouvernement (édifices, flottes de véhicules) sous les niveaux de 2005 d'ici 2030 - et peut-être même d'ici 2025, espère-t-on chez les libéraux.

La stratégie prévoit aussi des investissements d'un milliard de dollars pour moderniser les systèmes de chauffage et de climatisation dans plus de 80 édifices gouvernementaux de la région de la Capitale-Nationale, ce qui réduirait leurs émissions «de presque moitié», selon les libéraux.

Le gouvernement souhaite aussi augmenter sa flotte de véhicules électriques ou hybrides, et aménager des bornes de recharge dans les bâtiments gouvernementaux. Il veut par ailleurs encourager le télétravail au sein de la fonction publique.

«Pour s'assurer d'atteindre ses objectifs, le gouvernement du Canada crée une nouvelle équipe dont le mandat sera de se pencher sur les mesures pratiques et les actions concrètes dont le gouvernement peut se servir pour être à l'avant-garde en matière d'écologisation des activités», a indiqué la ministre McKenna.

«Cette équipe assurera une coordination à travers le gouvernement et fournira le leadership nécessaire pour permettre au gouvernement d'atteindre ses objectifs de réduction des émissions.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer