Mona Fortier candidate à l'investiture libérale dans Ottawa-Vanier

Mona Fortier veut succéder à son mentor Mauril... (Photo Facebook)

Agrandir

Mona Fortier veut succéder à son mentor Mauril Bélanger dans la circonscription d'Ottawa-Vanier.

Photo Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Mona Fortier, femme d'affaires et communicatrice, a confirmé mardi qu'elle se lançait dans la course à l'investiture libérale dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier où elle espère succéder à Mauril Bélanger. Affirmant avoir été de toutes les luttes d'Ottawa-Vanier, « dans les périodes de tourmente autant que dans celles porteuses d'espoir », Mme Fortier se décrit comme une « libérale active » qui possède une expérience solide.

Depuis 25 ans, Mme Fortier a été bénévole dans de nombreux organismes, a « vécu, étudié, travaillé », en plus d'avoir élevé une famille dans Ottawa-Vanier. Elle affirme avoir appris ce que veut dire « gagner » de son mentor politique Mauril Bélanger. 

Au sujet du premier ministre Justin Trudeau, elle dit qu'il a un programme positif, ambitieux et plein d'espoir. Lors de l'élection générale de l'an dernier, elle a appuyé le plan libéral notamment en coprésidant la campagne dans Ottawa-Vanier où elle s'engage à continuer à travailler « sans relâche » pour les gens de la circonscription. 

Titulaire d'une maîtrise en administration des affaires et d'un baccalauréat en sciences sociales de l'Université d'Ottawa, Mona Fortier dirige présentement son cabinet-conseil en positionnement et communications stratégiques. Elle a auparavant été directrice principale des communications et du développement des marchés au collège La Cité.

Rappelons que le 3 octobre dernier, l'ex-animatrice de l'émission matinale à la station de radio Unique FM d'Ottawa, Véronique Soucy, avait elle aussi confirmé son intention de briguer l'investiture libérale dans Ottawa-Vanier. 

Pas encore de date

À l'Association libérale fédérale d'Ottawa-Vanier, le président de l'association, Tony Stikeman, a indiqué qu'aucune date n'avait encore été retenue pour l'investiture par le Parti libéral du Canada. Selon toute vraisemblance, l'investiture ne devrait pas avoir lieu avant décembre ou même janvier, pour éviter toute confusion avec l'élection partielle prévue dans la circonscription provinciale d'Ottawa-Vanier, le 17 novembre prochain. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer