Le prince William et sa famille sont arrivés au Canada

Agenouillé pour saluer le prince George, Justin Trudeau... (Jonathan Hayward, La Presse canadienne)

Agrandir

Agenouillé pour saluer le prince George, Justin Trudeau s'est buté à un garçon visiblement timide qui a refusé de faire sa part d'un «top-là».

Jonathan Hayward, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le prince William, sa femme Kate et leurs deux enfants sont arrivés à l'aéroport de Victoria en fin d'après-midi, samedi (heure locale), point de départ d'un séjour d'une semaine qui devrait les mener en Colombie-Britannique et au Yukon.

Ils ont été accueillis sur le tarmac de l'aéroport par le premier ministre fédéral Justin Trudeau, la première ministre de la Colombie-Britannique Christy Clark et le gouverneur général David Johnston.

Le duc et la duchesse de Cambridge ont participé à une cérémonie d'accueil devant l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique. L'éventuel héritier au trône du Royaume-Uni - et du Canada - et sa femme ont salué des vétérans des Forces armées canadiennes près du cénotaphe. Ils ont eu droit à une danse traditionnelle de membres de la Première Nation Lekwungen.

Plusieurs milliers de personnes s'y sont rassemblées, plusieurs d'entre eux tenaient des petits drapeaux canadiens et de la Colombie-Britannique. Un grand nombre ont attendu l'arrivée du cortège princier pendant plus de cinq heures.

Une résidante de Victoria, Katherine Pitt, qui s'est décrite comme une «grande admiratrice» de la famille royale s'est même présentée sur les lieux avant la levée du soleil dans l'espoir d'avoir une place dans les premières rangées. Elle avait apporté une couverture, de la nourriture, un iPad contenant toute la dernière saison de la série historique «Downton Abbey».

«C'est vraiment une grande affaire, a-t-elle dit. C'est une grande occasion. Probablement la seule de notre vie pour nous Canadiens. Nous sommes seulement heureux d'être ici.»

Rien, pas même un devoir de littérature anglaise, n'a pu empêcher Sara Kidd, une étudiante âgée de 20 ans de l'Université de Victoria, de venir participer à la fête.

Ses deux amies et elle ont patienté pendant des heures, la tête plongée dans leur livre, bouffant des croustilles à la trempette.

«Nous avons apporté nos livres car nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas étudier pendant trois heures, a-t-elle lancé en riant. Nous sommes surtout emballées de voir le prince George.»

Le couple princier et leurs enfants George et Charlotte se serviront de Victoria comme port d'attache pendant leur séjour d'une semaine.

Il s'agit de la deuxième visite officielle au Canada pour le couple princier.

William et Kate sont venus au Canada après leur mariage en 2011. Ils avaient alors visité Ottawa, Montréal, Québec, Charlottetown, Summerside, Yellowknife, Calgary et la petite ville de Slave Lake qui venait d'être ravagée par un feu de forêt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer