Obama attire les foules

Le Moulin de Provence a connu un achalandage... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Le Moulin de Provence a connu un achalandage soutenu tout au long de la journée.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

La visite officielle du président américain Barack Obama au parlement canadien mercredi a attiré plusieurs centaines d'admirateurs et de curieux devant l'édifice, mais aussi quelques manifestants pacifiques voulant attirer l'attention des chefs d'État sur une cause qui leur est chère.

Des curieux prennent des photos lors de l'arrivée... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit) - image 1.0

Agrandir

Des curieux prennent des photos lors de l'arrivée du cortège transportant le président américain Barack Obama en direction du Musée des beaux-arts du Canada.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Le site était bien sûr sous haute surveillance policière. Les personnes voulant traverser les barricades devaient se soumettre au détecteur de métal et ouvrir leur sac aux policiers. 

Le désagrément en valait la peine pour Tamara Roy-Stang, une étudiante de l'Université d'Ottawa venue sur les lieux avec une amie dans l'espoir de voir en personne le président américain. Comme l'ensemble de la foule, elle a regardé sur les écrans géants situés sur la scène de la fête du Canada le premier ministre Justin Trudeau et sa femme, Sophie, accueillir le président américain à sa descente de limousine.

« On habite à Ottawa alors aussi bien profiter des avantages de la capitale. C'est un moment excitant. Quand on l'a vu arriver on ne pensait pas que ça allait devenir aussi excitant, soudainement. C'est surprenant. Notre coeur palpitait », a raconté la jeune femme.

L'arrivée du président américain a été soulignée par une salve d'applaudissements des gens présents qui ont profité de cette occasion unique pour prendre des photos des images du président Obama et du premier ministre Trudeau projetées sur les écrans.

Une quinzaine de personnes associées au groupe Democrats Abroad ont pacifiquement manifesté en faveur du resserrement des contrôles pour les armes à feu aux États-Unis. Placées devant la Flamme du centenaire, elles ont lu le nom des 49 victimes de la tuerie d'Orlando. Après chaque nom, elles récitaient : « Ban assault weapons » (bannissez les armes automatiques). 

« Nous voulons des contrôles sur les armes, comme l'interdiction de posséder une arme si vous êtes sur la liste d'interdiction de vol », a souligné, Giles Hogya, un citoyen américain vivant en Colombie-Britannique.

Il y eu une forte présence policière tout au long de la journée sur la colline parlementaire, autour du Musée des beaux-arts du Canada où a eu lieu le Sommet des leaders nord-américains ainsi que sur les rues Sussex, Rideau et Wellington. Les policiers de la GRC, de la police d'Ottawa, de Toronto et de la police provinciale de l'Ontario étaient partout. 

Obama cookies

Le Moulin de Provence du marché By a connu un achalandage soutenu tout au long de la journée alors que de nombreuses personnes sont venues acheter des biscuits Obama et photographier le comptoir de gâteries.

« On a eu une très grosse journée en vente de biscuit Obama. On a presque doublé les chiffres normaux, ce qui est assez impressionnant pour une journée de semaine qui n'est pas très occupée en temps normal », a indiqué Maxime Lemay, gérant du commerce, en milieu d'après-midi, précisant que plusieurs centaines de biscuits avaient trouvé preneurs.

Une personne a été attitrée au comptoir des biscuits pour la journée.

Si la circulation était interdite sur plusieurs artères du centre-ville et de la colline parlementaire, mercredi, la vie ne s'est pas arrêtée pour autant. Les nombreux chantiers de construction sur la rue Queen sont demeurés en activité, et les terrasses des restaurants de la rue Sparks sont demeurées achalandées sur l'heure du midi. Un serveur d'un établissement a cependant constaté une légère baisse de clientèle.

Le maire d'Ottawa portait une cravate spéciale en prévision de sa rencontre avec Barack Obama.
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer