Plaines LeBreton: Poilievre veut plus de détails

«Comme la soumission gagnante a été annoncée, il... (James West, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

«Comme la soumission gagnante a été annoncée, il n'y a aucune raison pour que ces résultats soient gardés secrets», lance Pierre Poilievre.

James West, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dix jours après que la Commission de la capitale nationale (CCN) ait jeté son dévolu sur le projet du consortium RendezVous LeBreton pour le développement futur des plaines LeBreton, le député de Carleton Pierre Poilievre demande à la ministre Mélanie Joly, responsable de la Société d'État, de forcer la CCN à rendre public dans les plus brefs délais le pointage attribué à chacun des deux promoteurs en lice.

Précisant que le comité d'évaluation pouvait accorder jusqu'à un maximum de 140 points sur la base de huit critères pour les deux propositions examinées, le député conservateur juge qu'il n'y a pas de raison pour que la pondération ne soit pas dévoilée au grand jour. Selon lui, la CCN attendrait l'approbation du gouvernement avant de la rendre publique et le tout pourrait ne pas se concrétiser avant 2018.

«Comme la soumission gagnante a été annoncée, il n'y a aucune raison pour que ces résultats doivent être gardés secrets. Ce ne sont pas des données top secrètes du gouvernement, les critères de sélection étaient simples et le public mérite de savoir combien chaque promoteur a reçu en vertu de ces mêmes critères», a-t-il indiqué par voie de communiqué.

Cette demande de l'opposition officielle survient quelques jours après que le consortium Devcore-Canderel DLS, dont la candidature et le projet Ré-Imaginé n'ont pas été retenus au final, ait remis en question le processus de sélection suivi par la CCN pour accorder la première place au projet IllumiNATION du groupe RendezVous LeBreton, dont fait partie le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk.

Dans une lettre envoyée par ses avocats à la CCN et dont Radio-Canada a obtenu copie cette semaine, le groupe DCDLS demande lui aussi de voir le pointage accordé par le comité aux deux consortiums, en plus de vouloir s'assurer que le groupe gagnant ne négociera pas avec les partenaires choisis par son compétiteur.

Le projet RendezVous LeBreton, qui occuperait un vaste terrain de 53 acres, comprend entre autres un nouvel aréna de 18 000 places pour les Sénateurs, la construction de 4400 unités d'habitation, dont des logements abordables et cinq districts distincts, un toit vert.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer