De l'aide à l'emploi pour les conjoints de militaires

En raison des déménagements fréquents, les conjoints de... (Yan Doublet, Archives Le Soleil)

Agrandir

En raison des déménagements fréquents, les conjoints de militaires ont souvent de la difficulté à trouver ou à conserver un bon emploi.

Yan Doublet, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Pour les militaires, les déménagements sont fréquents pendant une carrière, ce qui impose de nombreux sacrifices à leur famille. Les conjoints, par exemple, ont souvent de la difficulté à trouver ou à conserver un emploi.

Le Programme d'aide à la transition de carrière destiné aux conjoints de militaires, appelé PAT Conjoint(e)s, a été lancé officiellement vendredi par la Compagnie Canada et les Services aux familles des militaires.

En plus de la région d'Ottawa, il sera offert à Halifax, Montréal, Toronto, Valcartier, Winnipeg et Shilo, au Manitoba.

«Le programme reconnaît que les conjoints et conjointes de nos militaires et vétérans font face à des défis et réalités uniques en leur offrant plus d'occasions pour que les entreprises canadiennes puissent bénéficier de leurs compétences», a indiqué Angela Mondou, présidente de la Compagnie Canada. Déjà, une vingtaine d'entreprises font partie du projet-pilote.

Le major-général Derek Joyce a expliqué qu'en raison des déménagements fréquents, les conjoints de militaires ont souvent de la difficulté à trouver ou à conserver un emploi, ce qui pose un défi financier important sur de nombreuses familles. Le problème a d'ailleurs été reconnu comme un des principaux obstacles à la stabilité des familles dans un rapport de l'ombudsman de la Défense nationale en 2011, a rappelé le major-général. 

La conjointe d'un militaire a raconté que les employeurs mettaient fin aux entrevues lorsqu'ils apprenaient son statut, parce qu'ils craignaient qu'elle quitte en raison d'un déménagement. Avec le programme, elle dit avoir trouvé un emploi qui convient à sa situation.

Aux États-Unis, un programme semblable pour aider les conjoints à dénicher un emploi a connu un succès immédiat, les inscriptions dépassant celles du programme de transition à l'emploi offert aux militaires. On s'attend donc à un tel engouement ici aussi, a expliqué Mme Mondou. 

Une vingtaine d'entreprises font déjà partie du réseau d'employeurs participants du programme qui offre de la formation professionnelle, des occasions de mentorat et une base de données d'emplois mobiles, portables et de télétravail.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer