Les postiers se disent «oubliés» par le budget

Depuis son élection, le gouvernement libéral a mis... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Depuis son élection, le gouvernement libéral a mis un frein à l'installation de boîtes communautaires postales remplaçant le service à domicile.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le premier budget du gouvernement Trudeau n'a pas donné plus de détails sur le service de livraison du courrier à domicile de Postes Canada, un enjeu important sur lequel les Canadiens se sont prononcés «clairement», déplore le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

Depuis son élection, le gouvernement libéral a mis un frein à l'installation de boîtes communautaires postales remplaçant le service à domicile. Toutefois, le syndicat aurait espéré que le service à domicile soit rétabli pour tous ceux qui l'ont perdu depuis la mise en vigueur du plan de la société postale.

«Nous sommes déçus de constater que le gouvernement n'a toujours pas rétabli la livraison du courrier à domicile pour les centaines de milliers de personnes qui ont perdu ce service», a indiqué au Droit Mike Palecek, président national du STTP.

Le syndicat salue l'intention déjà manifestée par le gouvernement libéral de tenir un examen public sur Postes Canada, mais il croit que les Canadiens viendront répéter ce qu'ils ont déjà dit. 

«À notre avis, la population s'est déjà exprimée haut et fort le 19 octobre dernier, affirme M. Palecek Nous sommes convaincus que, dans le cadre de cet examen, la population répétera au gouvernement le même message: les boîtes postales communautaires sont inutiles, causent énormément de problèmes et doivent disparaître.»

Par ailleurs, le président Palecek a indiqué que les deux principales unités du STTP, rurale et urbaine, sont en négociation avec Postes Canada.

«Nous n'en sommes qu'aux premiers stades du processus, dit-il, mais nous avons quand même bon espoir que Postes Canada comprendra que son programme d'austérité ne réglera pas les problèmes qui se posent aux travailleurs et à la population.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer