Mauril Bélanger réalise son rêve

À l'aide d'une tablette électronique qui récite ses... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

À l'aide d'une tablette électronique qui récite ses écrits, Mauril Bélanger présidera les travaux de la Chambre des communes, mercredi.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le député fédéral d'Ottawa-Vanier réalisera le rêve d'une vie mercredi. Il présidera les travaux de la Chambre des communes pendant une vingtaine de minutes, sous l'oeil d'une centaine de proches et de visiteurs qui ont tenu à assister à ce jour mémorable.

Atteint de la SLA, la sclérose latérale amyotrophique, M. Bélanger s'est désisté de la course à la présidence de la Chambre à son grand chagrin. Il a perdu la voix et se déplace avec plus de difficulté. Le député de longue date pensait avoir une bonne chance d'être élu président, son grand rêve, signalent ceux qui le connaissent bien.

«Je souhaitais devenir président afin de pouvoir consacrer pleinement mes connaissances et mon expertise parlementaire au service de la Chambre des communes et des élus qui y siègent, a fait savoir M. Bélanger au Droit par l'entremise de son bureau. Je suis d'avis qu'après 21 années de service en tant que député, je disposais de tous les attributs et compétences requises pour être un bon président. Aussi, je voulais faire une différence, en améliorant notamment le décorum» et en renforçant les droits des députés.

Lorsque le verdict de sa maladie est tombé, les députés de tous les partis ont voté à l'unanimité pour reconnaître Mauril Bélanger comme président honoraire de la Chambre des communes.

Lors de ce grand jour, il fera la marche du bureau du président jusqu'à la Chambre à l'aide d'une marchette, puis prendra place dans la chaise du président où il présentera les députés pendant la période consacrée aux déclarations.

Ce sera un moment fort en émotions. La dernière fois que Mauril Bélanger a pris la parole aux Communes remonte au 9 décembre dernier. Depuis, il a complètement perdu la faculté de la parole. C'est une tablette électronique munie d'un logiciel qui transforme les écrits en paroles, qui parlera pour lui.

Une réception en son honneur clôturera cette journée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer