Les espoirs de Greg Fergus pour 2016

Le député libéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le député libéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'année 2015 a bien évidemment été chargée pour les élus fédéraux de l'Outaouais, avec les élections d'octobre. Le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus, croit toutefois que c'est en 2016 que le véritable travail commence.

M. Fergus soutient que ses collègues et lui n'ont pas chômé depuis leur élection, avec l'ouverture du (ou des) bureau(x) de comté, l'embauche du personnel, et la lecture d'une multitude de messages de félicitations, mais surtout, de demandes d'aide et de soutien.

Maintenant que ces tâches sont derrière lui, Greg Fergus compte bien se pencher sur les dossiers qui lui semblent prioritaires. L'un de ces projets, même s'il semble encore faire partie d'un avenir lointain, c'est le développement du transport collectif dans l'ouest de Gatineau. «J'aimerais qu'on avance dans l'année à venir, pour qu'on ait une offre de transport collectif aussi intéressante qu'on l'a dans l'est de la ville. Et une partie du financement, je l'espère, viendra du gouvernement fédéral», soutient-il.

Pour que ce souhait devienne réalité, M. Fergus explique qu'il est primordial qu'il travaille en amont avec la Ville de Gatineau et le gouvernement du Québec, pour que tout le monde s'entende sur le projet à développer et à défendre auprès de ses collègues à Ottawa.

L'année 2016 sera aussi celle des préparations aux célébrations du 150e anniversaire de la Confédération. Greg Fergus croit que les réjouissances du côté gatinois de la rivière des Outaouais - notamment les Mosaïcultures - le garderont bien occupé au cours des prochains mois. Ces projets sont importants aux yeux du député de Hull-Aylmer, mais il affirme que sa principale priorité sera de ramener le citoyen au coeur du processus décisionnel, du moins, dans son comté.

«Je veux qu'aux prochaines élections, on me juge en fonction de cette promesse. Est-ce que j'aurai réussi ou non à rester véritablement à l'écoute des citoyens?»

Greg Fergus soutient que les nombreuses rencontres avec les citoyens durant la campagne électorale l'ont beaucoup inspiré et il souhaite continuer de consulter les électeurs. Ça se fera notamment par l'organisation, une fois par mois, de forums publics sur divers enjeux qui touchent le pays.

La première de ces rencontres doit avoir lieu le 14 janvier, afin de dresser un bilan de la récente Conférence de Paris sur le climat. La ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, et le directeur d'Équiterre, Steven Guilbeault, doivent notamment être du rendez-vous. L'immigration doit également faire partie des sujets de discussion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer