Ottawa veut accueillir 10 000 Syriens d'ici 2016

La majorité des réfugiés syriens qui ont mis... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

La majorité des réfugiés syriens qui ont mis les pieds au Canada jusqu'à présent étaient parrainés par des proches, des amis, des particuliers ou des organismes qui soutiendront financièrement et émotionnellement les nouveaux arrivants pendant un an.

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Diana Mehta
La Presse Canadienne
Toronto

Ottawa «travaille très fort» pour atteindre son objectif d'accueillir 10 000 réfugiés syriens d'ici la fin de l'année, a déclaré le ministre de l'Immigration John McCallum, lundi, alors qu'il tentait de convaincre le milieu des affaires canadien de participer à l'établissement des nouveaux venus au Canada.

Le gouvernement a promis de recevoir 25 000 réfugiés avant la fin de février, mais moins de 1000 Syriens sont arrivés au pays depuis que les libéraux ont officiellement pris le pouvoir au début du mois de novembre et certains remettent en question leur objectif.

M. McCallum a toutefois affirmé qu'il demeurait optimiste.

«Nous travaillons toujours très fort pour réussir à en accueillir 10 000 d'ici la fin de l'année ainsi que 25 000 d'ici la fin de février», a-t-il révélé après une rencontre avec des gens d'affaires à Toronto.

Le ministre a indiqué qu'un vol de la compagnie aérienne Royal Jordanian transportant un peu plus de 200 réfugiés syriens était attendu à Toronto mardi.

Il s'agit du troisième vol organisé par le gouvernement pour amener des réfugiés au Canada. Le premier est arrivé à Toronto jeudi avec 163 Syriens à bord et le second à Montréal samedi avec 161 réfugiés.

«Durant les prochains jours, il y aura beaucoup, beaucoup d'autres vols», a annoncé John McCallum.

La majorité des réfugiés syriens qui ont mis les pieds au Canada jusqu'à présent étaient parrainés par des proches, des amis, des particuliers ou des organismes qui soutiendront financièrement et émotionnellement les nouveaux arrivants pendant un an.

M. McCallum a cependant indiqué que d'importants groupes de Syriens parrainés par le gouvernement devraient commencer à arriver prochainement. Ces personnes ont été recommandées à Ottawa par l'Agence des Nations unies pour les réfugiés et d'autres organisations similaires. Elles seront prises en charge par le gouvernement au cours de leur première année en sol canadien.

Le ministre a aussi expliqué que les agents de Citoyenneté et Immigration Canada traitaient rapidement les dossiers des réfugiés syriens parce qu'ils rejetaient tout cas suspect et passaient au suivant.

«Si nous mettons de côté les cas suspects et que nous allons de l'avant avec les cas qui ne semblent pas suspects, je crois que nous pouvons grandement accélérer le processus, a-t-il commenté. Il y a des millions de réfugiés, alors nous avons le choix.»

John McCallum a fait ces commentaires après avoir dévoilé que le gouvernement souhaitait recueillir 50 millions $ auprès du milieu des affaires afin de faciliter l'installation des réfugiés.

Plus de quatre millions de Syriens ont fui leur pays depuis le début de la guerre civile en 2011.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer