La région réagit au nouveau cabinet Trudeau

De nombreux acteurs de l'actualité de la région d'Ottawa-Gatineau ont salué la... (Sean Kilpatrick, PC)

Agrandir

Sean Kilpatrick, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

De nombreux acteurs de l'actualité de la région d'Ottawa-Gatineau ont salué la formation du nouveau cabinet Trudeau, mercredi.

La nomination de McKenna bien accueillie à l'hôtel de ville d'Ottawa

De nombreux acteurs de l'actualité de la... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

La nomination de la députée recrue d'Ottawa-Centre, Catherine McKenna, au cabinet du premier ministre Justin Trudeau est bien accueillie à l'hôtel de ville d'Ottawa.

Le maire Jim Watson a salué sa promotion à titre de ministre de l'Environnement et du Changement climatique, peu de temps après que son nouveau rôle soit annoncé à Rideau Hall.

«Il s'agit d'un atout important au cabinet des ministres, a-t-il lancé d'emblée. Pendant la campagne électorale, j'ai trouvé que son approche a apporté une bouffée d'air frais à plusieurs enjeux locaux, qu'il s'agisse du débat sur le monument aux victimes du communisme ou encore la réforme de la Commission de la capitale nationale. [...] J'ai une bonne relation de travail avec Mme McKenna.»

Le maire Watson ne se dit pas inquiet ou déçu outre mesure par la nomination d'un seul député de la région au cabinet du ministre.

«Il y a beaucoup de personnes compétentes des deux côtés de la rivière et c'était une décision difficile en raison du nombre limité de places disponibles à la table des ministres», a-t-il souligné.

Puisque Mme McKenna a été la seule élue, elle pourrait devenir de facto la ministre responsable de la région d'Ottawa.

Pedneaud-Jobin veut que le PLC «livre» ses promesses

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin.... (Martin Roy, Archives LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Martin Roy, Archives LeDroit

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, espère que le nouveau cabinet de Justin Trudeau agira rapidement pour «livrer» les promesses faites aux municipalités par le Parti libéral du Canada (PLC).

«Ce à quoi on s'attend, nous, c'est assez simple: c'est que le nouveau gouvernement applique son programme, parce que son programme est bon et correspond aux demandes des villes, a indiqué mercredi M. Pedneaud-Jobin. On le sait que dans le domaine des infrastructures, du logement et du transport en commun, le message que le PLC nous envoyait et que j'espère que le nouveau gouvernement va nous envoyer, c'est que les villes avaient été entendues. Donc s'il y a une priorité pour moi dans le domaine municipal, c'est strictement de mettre le programme sur la table et de dire comment on le livre.»

Le maire de Gatineau a également souligné qu'il est toujours apprécié lorsque la région est représentée au conseil des ministres, mais estime que «le travail va être fait quand même».

Les gens d'affaires veulent que ça bouge

Antoine Normand, président de la Chambre de commerce... (Martin Roy, Archives LeDroit) - image 7.0

Agrandir

Antoine Normand, président de la Chambre de commerce de Gatineau

Martin Roy, Archives LeDroit

Le président de la Chambre de commerce de Gatineau, Antoine Normand, a salué la «nouvelle génération de politiciens» du nouveau cabinet de Justin Trudeau.

Même s'il aurait bien aimé voir un des députés libéraux de l'Outaouais au sein du cabinet, leur expérience de la «chose politique» leur permettra de faire avancer les dossiers de l'Outaouais, a-t-il confié.

En même temps, M. Normand s'est dit heureux de l'arrivée de Mélanie Joly, nouvelle ministre du Patrimoine canadien, qui aura la responsabilité du dossier des fêtes du 150e anniversaire. «Le temps presse pour plusieurs dossiers dont celui des Mosaïcultures. [...] Les attentes sont très élevées et on ne peut s'organiser à la dernière minute pour un projet aussi important.»

D'autre part, il s'est dit inquiet qu'aucun ministre n'est été identifié comme responsable du développement économique des régions du Québec, un outil important pour appuyer les entreprises exportatrices en Outaouais. «Il y a toujours eu un ministre responsable de ce portefeuille. Alors nous allons surveiller de près cette question» a indiqué M. Normand en fin de journée mercredi.

Le RGA «un peu déçu»

Le président du Regroupement des gens d'affaires, Denis Chaîné, s'est dit «un peu déçu» que la région n'ait qu'un seul ministre au sein du cabinet Trudeau. Toutefois, il est grand temps, selon lui, de faire de la «politique autrement».

«Il faut s'éloigner du favoritisme régional. Le gouvernement doit travailler avec les provinces et les maires pour bien établir des projets d'infrastructures pertinents et stimulants pour l'économie. Il faut s'éloigner de la vieille politique, des gazebos et des lacs artificiels» a commenté M. Chaîné.

Ce dernier souhaite maintenant que le gouvernement donne la priorité aux besoins en transport en commun, pour des logements abordables et pour des infrastructures touristiques qui sont «en déficience» dans la région.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer