Une copie du PTP bientôt publiée?

Un exemplaire provisoire du Partenariat transpacifique (PTP) devrait... (Paul Handley, Archives Agence France-Presse)

Agrandir

Un exemplaire provisoire du Partenariat transpacifique (PTP) devrait être rendu public dans les prochains jours.

Paul Handley, Archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michael Tutton
La Presse Canadienne
VANCOUVER

Le ministre canadien du Commerce international a promis, jeudi, qu'un exemplaire provisoire du Partenariat transpacifique (PTP) serait rendu public dans les prochains jours - mais il n'a pas voulu préciser si le document inclurait des détails sur tous les aspects de l'accord.

Ed Fast a fait cette annonce lors d'une séance de questions-réponses organisée par la Chambre de commerce de Vancouver, jeudi matin. Il a spécifié que le texte était en train d'être traduit en plusieurs langues et que le gouvernement canadien avait demandé une traduction «expéditive» en raison des élections fédérales.

«Nous avons demandé à nos partenaires du PTP de nous permettre de publier [...] un exemplaire provisoire. Il ne sera peut-être pas épuré complètement, mais il confirmera les résultats que nous avons déjà révélés dans le résumé rendu public plus tôt cette semaine», a déclaré le ministre.

Le gouvernement canadien a demandé une traduction «expéditive»... (Alex Panetta, Archives La Presse Canadienne) - image 2.0

Agrandir

Le gouvernement canadien a demandé une traduction «expéditive» du PTP en raison des élections fédérales, a affirmé le ministre Fast.

Alex Panetta, Archives La Presse Canadienne

Les accords commerciaux de si grande envergure sont détaillés dans des documents très complexes et il est nécessaire qu'ils soient traduits correctement pour s'assurer que chaque mot reflète bien l'essentiel de l'entente, selon M. Fast.

«Rappelez-vous que cet accord a été conclu il y a seulement trois jours. Vous avez 1500 pages de textes juridiques», a-t-il ajouté.

Le ministre Fast n'a toutefois pas voulu promettre de rendre publiques les lettres complémentaires du partenariat - qui sont en fait les accords entre certains pays dans des secteurs spécifiques.

«Je ne peux pas dire que les (lettres) feront partie du (document) provisoire. Nous regardons ce que les 12 partenaires du PTP acceptent de publier», a-t-il expliqué.

L'une des lettres complémentaires porte sur le commerce de produits forestiers transformés et non transformés entre le Canada et le Japon, a indiqué M. Fast.

«Nous avons récolté des résultats dans plusieurs secteurs importants, dont les produits forestiers et les produits de bois à valeur ajoutée. Les marchés comme le Japon seront beaucoup plus accessibles aux exportateurs canadiens», a-t-il souligné.

Le ministre n'était pas en mesure de dire combien d'ententes complémentaires ont été conclues en tout.

L'opposition d'Hillary Clinton

M. Fast et son collègue de l'Industrie, James Moore - qui a aussi participé aux discussions du PTP -, ont été questionnés sur les propos de la candidate à l'investiture démocrate Hillary Clinton, qui s'est prononcée contre l'accord, mercredi.

Hillary Clinton a déclaré lors d'un entretien au... (Marco Garcia, Archives Associated Press) - image 3.0

Agrandir

Hillary Clinton a déclaré lors d'un entretien au réseau américain PBS qu'elle ne pouvait pas donner son appui au PTP.

Marco Garcia, Archives Associated Press

Mme Clinton a déclaré lors d'un entretien au réseau américain PBS qu'elle ne pouvait pas donner son appui selon les informations dont elle dispose, notamment concernant la possible menace sur les emplois aux États-Unis.

M. Fast a minimisé sa déclaration, affirmant que les Américains étaient en pleine campagne pour l'investiture démocrate et que les commentaires de l'aspirante à la présidence devaient être interprétés dans ce contexte.

«Je veux me concentrer à m'assurer que les Canadiens comprennent ce qu'il y a dans cet accord», a-t-il poursuivi.

Le ministre Fast a estimé que le PTP - qui créera une gigantesque zone de libre-échange entre 12 pays qui bordent l'océan Pacifique - permettra au Canada d'engranger environ 3,5 milliards $ d'activités économiques supplémentaires.

Il a ajouté qu'il était vital pour le Canada d'être à la table des négociations et de faire partie de cette entente, que le chef conservateur Stephen Harper a qualifiée de plus grand accord de libre-échange de l'histoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer