Le PLC s'excuse à ses militants pour l'investiture hors Comté

Durant les discours des aspirants candidats, samedi matin,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Durant les discours des aspirants candidats, samedi matin, près de la moitié des sièges de la salle de l'hôtel Crowne Plaza étaient vides.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Parti libéral du Canada (PLC) a présenté ses excuses à ses militants du Pontiac, samedi, pour avoir organisé l'assemblée d'investiture dans un hôtel du centre-ville de Gatineau.

«À distance, on ne prend pas toujours les décisions adéquates, affirmait au micro la présidente du PLC au Québec, Linda Julien. On prend bonne note de vos commentaires, [...] La prochaine fois, on va faire mieux.»

Le lieu de l'assemblée d'investiture en avait fait sourciller plusieurs la semaine dernière, puisqu'elle était organisée à l'extérieur de la circonscription - et en milieu urbain - pour un comté majoritairement rural. Durant les discours des aspirants candidats, samedi matin, près de la moitié des sièges de la salle de l'hôtel Crowne Plaza, dans le secteur Hull, étaient vides.

Malgré tout, le porte-parole du PLC, Olivier Duchesneau, garde le cap quant aux raisons qui ont poussé le parti à choisir cette salle. «Il faut (choisir) en fonction du nombre de personnes qu'on a sur les listes. On ne peut prendre une salle en prenant pour acquis que seulement 10 ou 15% des gens vont se présenter.»

Le PLC compte désormais 3000 membres dans le Pontiac. Des bureaux de vote avaient également été mis en place à Bristol et Kazabazua, plus au nord de la circonscription.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer