Fonction publique: des payes «à vérifier avec attention»

Les fonctionnaires qui recevront une paye devront être... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Les fonctionnaires qui recevront une paye devront être très attentifs et tout vérifier avec attention.

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Des milliers de fonctionnaires fédéraux syndiqués recevront, mercredi, les rajustements à leur paye basés sur les nouveaux salaires négociés récemment avec le gouvernement.

Avec les ratés du système de paye Phénix, ces syndiqués ont été avisés par leur syndicat de « vérifier avec attention » si des erreurs ont pu être commises et de les déclarer, le cas échéant.

C'est notamment le cas des groupes des 11 000 économistes (EC) et plus de 1000 traducteurs (TR) représentés par l'Association canadienne des employés professionnels (ACEP), dont les nouveaux contrats de travail ont été signés le 24 mai dernier.

Le ministère des Services publics et Approvisionnements a procédé le 24 juin aux rajustements des fiches de paye de ces groupes afin de verser les nouveaux taux de salaire pour la période de rémunération se terminant le 28 juin. 

Les changements seront effectifs à compter de la paye du mercredi 12 juillet, a indiqué l'ACEP. Dans un avis à ses membres, le syndicat les invite donc « à vérifier avec attention » leur paye de mercredi. 

Rétroactivité

Par ailleurs, le ministère a déjà commencé le calcul de la rétroactivité de plusieurs groupes qui ont ratifié de nouvelles ententes.

Par exemple, dans le cas des groupes EC et TR de l'ACEP, le traitement manuel des informations doit débuter dès jeudi, alors que le paiement des montants de rétroactivité devrait avoir lieu entre le 26 septembre et le 21 octobre, date limite pour le versement pour ces deux groupes. Selon les contrats de travail, l'employeur peut avoir jusqu'à 150 jours après la signature pour verser la rétroactivité.

Fait à noter, certains employés pourraient recevoir leur rétroactivité en un seul paiement alors que d'autres vont la recevoir en de multiples paiements sur plusieurs périodes de paye en raison du traitement manuel de certaines transactions, selon les informations obtenues par l'ACEP.

Le syndicat a tenu à rappeler que dans le cas d'autres groupes, comme celui de l'Association des agents financiers, le processus pour instaurer les nouveaux taux de salaire s'est déroulé « sans anicroche majeures ». 

Toutefois, ce ne fut pas le cas pour 25 % des membres d'un autre groupe de syndiqués membres de l'Institut professionnel de la fonction publique, qui ont reçu une paye le 14 juin avec des montants incorrects, qui ont toutefois été corrigés pour la paye du 28 juin, a-t-on rappelé à l'ACEP.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer