Le recrutement «par CV anonyme» mis à l'essai

Dans le but de réduire les préjugés « inconscients » dans l'embauche, Ottawa... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Dans le but de réduire les préjugés « inconscients » dans l'embauche, Ottawa met à l'essai le recrutement par curriculum vitae anonyme dans six ministères fédéraux importants.

La Commission de la fonction publique du Canada vérifiera la viabilité et l'efficacité de cette technique de recrutement déjà appliquée dans plusieurs organisations européennes, notamment à la fonction publique britannique. 

Le projet permettra de comparer la présélection habituelle des candidats et une méthode de présélection où les gestionnaires ne connaissent pas le nom des candidats. 

Le projet sera mis à l'essai dans six ministères importants : la Défense nationale ; Affaires mondiales ; Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada ; Services publics et Approvisionnement ; Environnement et Changement climatique ; et le Secrétariat du Conseil du Trésor.

« Le nom d'une personne ne devrait jamais constituer un obstacle à l'emploi. La diversité et l'inclusion en milieu de travail sont essentielles pour bâtir une fonction publique dynamique, novatrice et efficace qui sera en mesure de répondre aux demandes de notre monde en perpétuel changement » a indiqué par voie de communiqué Scott Brison, président du Conseil du Trésor.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer