Parcs Canada a sélectionné un terrain pour les artéfacts

En 2012, Ottawa a annoncé que la collection... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

En 2012, Ottawa a annoncé que la collection d'artéfacts sous la responsabilité de Parcs Canada sera rassemblée dans une nouvelle installation construite spécialement à cet effet à Gatineau.

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

L'agence Parcs Canada ne veut toujours pas identifier le terrain gatinois où elle souhaite construire, à compter de 2018, son nouveau centre de 45 millions $ pour accueillir sa collection de 31 millions d'artéfacts reliés aux parcs nationaux et lieux historiques éparpillés dans six villes canadiennes.

«Parcs Canada a sélectionné un endroit adéquat à Gatineau, au Québec, et travaille présentement à obtenir les approbations nécessaires à l'acquisition du terrain», a indiqué Meaghan Bradley, porte-parole de Parcs Canada.

L'agence fédérale confirme aussi travailler avec le ministère des Services publics et de l'Approvisionnement pour l'embauche d'un consultant pour la conception du projet.

«À ce stade, tous les calendriers du projet ne sont qu'à l'étape préliminaire, car la conception de l'immeuble doit être présentée et finalisée. Selon des estimations préliminaires, les travaux de construction commenceront en 2018 et prendront fin en 2020», a ajouté la porte-parole de l'agence fédérale.

La nouvelle construction sera réalisée selon des normes élevées de conception et de construction durable, et sera conforme à la certification LEED-NC Or. 

En 2012, Ottawa a annoncé que la collection d'artéfacts sous la responsabilité de Parcs Canada sera rassemblée dans une nouvelle installation construite spécialement à cet effet à Gatineau.

Le 22 février dernier, le dossier a refait surface alors que Le Soleil de Québec révélait que le gouvernement fédéral avait rejeté l'offre d'intégrer les objets situés dans la Vieille Capitale dans un mégacentre en archéologie à l'étude à Québec. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a d'ailleurs vivement dénoncé l'intention de Parcs Canada de déménager à Gatineau les artéfacts réunis à Québec.

La nouvelle a également fait bondir à la fois le gouvernement québécois et l'opposition conservatrice à Ottawa, qui ont réclamé l'intervention du député de Québec et ministre de la Famille Jean-Yves Duclos et de sa collègue à l'Environnement responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna.

Parcs Canada soutient que la nouvelle construction protégerait et conserverait la collection d'artéfacts, tout en permettant aux Canadiens, y compris les Autochtones, les chercheurs, les établissements et les groupes communautaires de partout au pays, d'avoir un plus grand accès à la collection. 

La décision découle d'une recommandation d'un rapport d'analyse de 2015 du ministère des Services publics et Approvisionnement, selon lequel ce nouvel édifice à Gatineau fournirait «le meilleur rapport qualité-prix à l'État sur une période de 25 ans», a rappelé Parcs Canada.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer