L'ACEP se prononce sur l'avenir du Bureau de la traduction

La gestion de la traduction de l'ensemble des ministères fédéraux devrait être... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La gestion de la traduction de l'ensemble des ministères fédéraux devrait être remise au Bureau de la traduction (BT), entité qui devrait désormais relever de Patrimoine canadien, prône l'Association canadienne des employés professionnels (ACEP).

À la veille de connaître la réponse du gouvernement Trudeau sur l'avenir du BT, qui doit être déposée la semaine prochaine à la Chambre des communes, le syndicat affirme avoir pris note du départ de la directrice générale du Bureau de la traduction, Donna Achimov, mais n'a pas l'intention de se mêler du choix du prochain dirigeant.

« Toutefois, nous estimons que ce changement de direction au BT est l'occasion idéale pour le gouvernement de faire siennes les recommandations faites par l'ACEP au Comité permanent sur les langues officielles, et entérinées par ce dernier, et de modifier le mandat du Bureau », souligne l'ACEP dans un communiqué émis vendredi.

Le syndicat qui représente les traducteurs du BT estime qu'il faut donner au Bureau la responsabilité d'assurer la gestion de la traduction pour l'ensemble des ministères. « Cela permettrait de rehausser la qualité du travail de traduction fait à l'extérieur du Bureau, de réduire les frais administratifs liés à l'attribution des contrats de traduction et d'assurer le maintien de l'expertise linguistique ».

L'ACEP soutient qu'il faut confier au Bureau les ressources financières nécessaires afin qu'il accomplisse son mandat de soutenir la dualité linguistique canadienne et cesser de lui faire porter le poids de compressions budgétaires insupportable.

« Ce n'est qu'en mettant en place ces recommandations, et les autres recommandations du Comité permanent des langues officielles, que le gouvernement libéral remplira sa promesse faite durant la dernière élection afin que tous les services gouvernementaux soient fournis en conformité avec la Loi sur les langues officielles », rappelle l'ACEP.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer