Regroupement des services informatiques: Ottawa promet de serrer la vis

En septembre, seulement 70 000 des 500 000... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

En septembre, seulement 70 000 des 500 000 boîtes de courriel avaient été transférées alors que la migration complète était prévue au printemps 2015.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le gouvernement fédéral promet de serrer la vis dans le dossier du regroupement des services informatiques à Services partagés Canada (SPC) en déposant au cours des prochains mois un plan de transformation « détaillé et définitif » qui fixera de nouveaux échéanciers pour les projets de services de courriel, des centres de données et des services réseau qui font face à des retards importants et à des dépassements de coûts.

Malgré certains progrès, le projet en vue de migrer les boîtes de courriel a du plomb dans l'aile. En septembre, seulement 70 000 des 500 000 boîtes avaient été transférées alors que la migration complète était prévue au printemps 2015. 

Dans sa réponse au comité permanent des comptes publics de la Chambre des communes, le gouvernement réagit aux huit recommandations qui y sont énoncées, fruit de nombreux témoignages entendus lors de l'étude du rapport de février 2016 du vérificateur général Michael Ferguson sur la mise en commun des services en technologies de l'information (TI) par Services partagés Canada.

M. Ferguson y identifiait plusieurs faiblesses, notamment dans la gestion des attentes en matière de services avec les partenaires, et la mesure et le suivi des progrès réalisés.

En juin dernier, le comité des finances publiques avait recommandé à SPC de fournir « d'ici le 1er décembre » un plan de transformation à jour, assorti de nouveaux échéanciers pour les trois importants projets déjà en cours pour les courriels, les centres de données et les services réseau. 

Services partagés Canada fournira au Comité son « plan de transformation de la TI révisé définitif », un plan fondé sur les consultations tenues par SPC auprès de ses partenaires, de l'industrie, de même que sur l'examen indépendant d'un groupe d'experts et des ministres du cabinet. Le plan révisé sera finalisé après avoir été examiné par le Cabinet. 

« Le plan de transformation révisé sera exhaustif et comprendra des stratégies de mise en oeuvre détaillées et des échéanciers révisés pour l'achèvement des initiatives de transformation de SPC liées aux services de courriel, de centres de données et de réseaux, ainsi qu'à l'achat d'appareils technologiques en milieu de travail et à la cybersécurité et la sécurité de la TI », indique le gouvernement dans sa réponse au comité.

Des consultations sont déjà en cours depuis septembre pour inviter les Canadiens à faire connaître leur opinion sur la transformation des services. Plus de 12 500 avis ont été enregistrés jusqu'à maintenant, ce qui dénote un vif intérêt pour ce dossier, a-t-on mentionné vendredi à SPC. La consultation doit se terminer à la fin octobre et un rapport sur les commentaires reçus sera publié en novembre prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer