Phénix: un syndicat offre un outil aux étudiants touchés

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC) a créé un... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC) a créé un site web pour conseiller les étudiants à l'emploi du gouvernement fédéral qui sont affectés par les problèmes du système de paye Phénix.

L'IPFPC, un syndicat qui représente quelque 55 000 scientifiques et professionnels du secteur public, a précisé que les étudiants, qui ne sont pas protégés par un syndicat, « comptent parmi les victimes les plus vulnérables du système Phénix » puisque, en général, ils ont des prêts et peu d'économies.

« Alors même que le gouvernement fédéral devrait attirer une nouvelle génération de professionnels dans la fonction publique, Phénix leur fait vivre une expérience terrible qui pose problème », a indiqué Debi Daviau, présidente de l'Institut.

Le nouveau site (www.ipfpc.ca/etudiants) permet aux étudiants de communiquer avec le syndicat, en toute confidentialité, précise-t-on, pour lui faire connaître les détails relatifs à leurs problèmes avec Phénix.

Le syndicat mentionne qu'il peut aider les étudiants dans leurs démarches pour faire une demande d'avance salariale d'urgence, pour se retrouver dans le système et accéder directement au centre de paye, et pour savoir comment demander où en est leur dossier de paye non versée. Des employés du syndicat évalueront les dossiers et rappelleront les personnes, ou leur enverront un courriel, pour leur dire les bons chemins à suivre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer