Deux syndicats, deux stratégies

«Le gouvernement libéral n'a pas tenu parole. Il... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

«Le gouvernement libéral n'a pas tenu parole. Il avait pourtant promis de réparer les ponts avec les fonctionnaires et faire preuve de respect envers eux», soutient la présidente de l'AFPC, Robyn Benson.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Les deux principaux syndicats de la fonction publique ont décidé de stratégie différente, cette année, dans le cadre de la Semaine nationale de la fonction publique, qui a pris son envol lundi.

Pendant que l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) invite ses membres à boycotter encore une fois les activités organisées par le gouvernement, l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC) incite plutôt les siens à participer aux activités organisées par leur employeur en arborant des articles de visibilité appuyant les équipes de négociations.

Pour la présidente de l'AFPC, Robyn Benson, le boycottage est encore nécessaire en raison de la lenteur des négociations. 

« Le gouvernement libéral n'a pas tenu parole, a-t-elle indiqué par voix de communiqué. Il avait pourtant promis de réparer les ponts avec les fonctionnaires et de faire preuve de respect envers eux. Compte tenu des négociations qui piétinent et de l'incertitude qui pèse sur les relations de travail, nous contestons la pertinence des activités qu'organise l'employeur à l'occasion de la Semaine de la fonction publique. »

Rappelons que les syndicats de l'AFPC retourneront aux tables dès vendredi pour un marathon de six jours de pourparlers.

Pour sa part, l'IPFPC a décidé de ne pas boycotter la Semaine cette année, afin de profiter de la fenêtre qui s'est ouverte avec l'arrivée du gouvernement libéral.

La présidente de l'Institut professionnel, Debi Daviault, estime qu'il s'agit du « moment idéal » pour ses membres de montrer leur appui à leurs équipes de négociation, « pour que les choses bougent à la table de négociation ». Les négociations doivent reprendre mardi et mercredi pour certaines équipes de l'Institut professionnel.

Message du premier ministre

Lundi, le premier ministre Justin Trudeau a lancé la Semaine nationale de la fonction publique en participant à une rencontre avec de jeunes fonctionnaires fédéraux. 

Dans une déclaration, il a aussi salué le travail et le dévouement des fonctionnaires fédéraux en insistant sur l'importance de travailler dans « un milieu de travail sain, [...] dynamique, stimulant et attirant ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer