Système de paie Phénix: pas question d'attendre

Phénix sera le nouveau système pour traiter les... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Phénix sera le nouveau système pour traiter les payes de 290 000 employés fédéraux de 101 ministères et organismes

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

L'implantation de Phénix, le nouveau système de paye des employés fédéraux, a été un succès jusqu'à maintenant et le gouvernement fédéral n'a nullement l'intention de retarder la phase II d'implantation, tel que l'a demandé l'Alliance de la fonction publique fédérale du Canada (AFPC).

La phase II de Phénix aura lieu le 21 avril avec le transfert de 170 000 nouveaux comptes d'employés au système Phénix, qui recevront leur première paye du 4 mai à partir du nouveau système. Ils viendront s'ajouter aux 124 000 comptes déjà transférés à la fin février. 

« Il n'y a pas eu de problèmes majeurs lors de la première phase d'implantation alors que tous les employés ont continué à être payés à temps aux deux semaines. À part quelques petits ajustements, tout s'est bien déroulé. Nous ne voyons pas pourquoi il faudrait retarder le projet, car Phénix est une solution et une plateforme pour améliorer le système de paye qui remplace un système vieux de près de 45 ans. Retarder ne ferait qu'empirer la situation », a expliqué Brigitte Fortin, sous-ministre adjointe responsable du projet Phénix, à Services publics et Approvisionnement Canada.

Plus de ressources

Le ministère explique avoir déjà ajouté des ressources pour appuyer les employés du Centre de Miramichi en formant 40 nouveaux agents de rémunération en janvier dernier, ce qui permettra de maintenir en tout temps le nombre d'employés à 550.

Pour permettre aux employés de Miramichi de se rattraper et d'augmenter leur taux de production, le ministère a ajouté 40 à 50 ressources additionnelles pour répondre aux demandes de services, a-t-on expliqué.

Dorénavant, tout se fait beaucoup plus rapidement. Le nouveau système permet de faire deux millions de transactions sans intervention. Le système permet l'entrée et l'autorisation plus rapide du temps supplémentaire. Les employés peuvent aussi obtenir de l'information plus rapidement quant à leur demande. Une fois la mise en oeuvre complétée, de l'automatisation additionnelle sera introduite pour améliorer davantage les services, a-t-on expliqué.

Les nouveaux employés doivent compter une période minimale de quatre semaines avant de recevoir un premier chèque de paye, ce qui est aussi dans les normes. Pour les avances de salaire, les ministères peuvent les faire sans attendre, nous a-t-on expliqué. 

Phénix sera le nouveau système pour traiter les payes de 290 000 employés fédéraux de 101 ministères et organismes. Le Centre de paye de Miramichi, au Nouveau-Brunswick, fera le traitement de la paye de 190 000 employés, alors que 100 000 autres continueront à l'être dans les différents ministères et organismes où gestionnaires et employés ont reçu une formation nécessaire dans le cadre du projet Phénix.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer