Congés de maladie: nouveau gouvernement, même proposition

Aucun syndicat n'a réagi officiellement à la proposition... (123RF)

Agrandir

Aucun syndicat n'a réagi officiellement à la proposition sur les congés de maladie présentée mardi.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La lune de miel entre le gouvernement libéral et les syndicats du secteur public fédéral pourrait avoir été de très courte durée.

La proposition sur les congés de maladie qu'a présentée le gouvernement Trudeau aux syndicats, mardi, serait basée sur la précédente offre du gouvernement Harper. Elle prévoit la création d'un nouveau régime d'assurance-invalidité court terme administré par le secteur privé, afin de remplacer le régime actuel de congés de maladie auquel les syndicats tiennent mordicus. 

Selon les informations obtenues par LeDroit, la version «bonifiée» du régime concocté sous les conservateurs et reprise par les libéraux aurait été plutôt mal accueillie aux tables de négociations, où les discussions se sont tout de même poursuivies sur d'autres enjeux.

Aucun des syndicats n'a réagi officiellement à la proposition sur les congés de maladie depuis le dépôt de mardi. Ils pourraient toutefois faire le point vendredi sur la dernière semaine de rencontres. L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada a indiqué sur son site Internet avoir reçu une offre sur les congés de maladie mardi, sans donner plus de détails à ses membres, si ce n'est qu'il va prendre le temps de l'analyser.

Ironie du sort, le gouvernement libéral a déposé un projet de loi pour abroger C-59, cette semaine, qui lui permettait d'imposer un régime d'assurance-invalidité aux employés fédéraux. Cela ne l'a pas empêché de déposer pratiquement la même offre que le gouvernement conservateur, a-t-on appris, dans le but de poursuivre la négociation aux tables. 

«Le gouvernement ne semble pas avoir compris qu'il n'est pas question pour les syndicats d'accepter un régime d'assurance-invalidité géré par une compagnie d'assurances qui coûtera des sommes faramineuses avec plus de 350 000 dossiers à gérer. Il a simplement bonifié la proposition des conservateurs sans vraiment faire l'analyse de l'impact de cette décision sur les employés», a expliqué une source.

À la suite des élections fédérales, une pause dans les négociations avait été décrétée pour permettre au gouvernement libéral de donner un nouveau mandat à ses équipes de négociations. Ce nouveau mandat devait lui permettre de déposer une nouvelle proposition, afin de remplacer celle imposant un nouveau régime d'assurance-invalidité à court terme à ses employés.

Le NPD veut un directeur parlementaire des sciences

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) veut créer un poste de directeur parlementaire des sciences qui répondrait directement au Parlement, plutôt qu'au gouvernement, comme proposé par les libéraux.

Ce statut permettrait d'assurer son indépendance et, du même coup, la libre communication des résultats de la recherche scientifique fédérale, estime le deuxième parti d'opposition.

Le député néo-démocrate Kennedy Stewart a déposé un projet de loi en ce sens jeudi. L'élu a également déposé une motion exigeant que tous les ministères et organismes fédéraux mettent en oeuvre des politiques de communication pro-science. 

Le projet de loi néo-démocrate va plus loin que l'engagement pris par le gouvernement libéral. Dans la lettre de mandat de la nouvelle ministre des Sciences, Kirsty Duncan, le premier ministre Justin Trudeau s'est engagé à «la création d'un poste de conseiller scientifique en chef pour veiller à ce que les travaux scientifiques menés au sein du gouvernement soient accessibles à la population, à ce que les scientifiques soient en mesure de parler librement de leurs travaux et à ce que les analyses scientifiques soient prises en compte dans le processus décisionnel du gouvernement».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer