L'AFPC talonnera les libéraux

On dénombre près de 700 000 vétérans et... (La Presse Canadienne)

Agrandir

On dénombre près de 700 000 vétérans et 110 000 membres actifs des Forces armées canadiennes à l'échelle du pays. Plusieurs ont assisté à la cérémonie du jour du Souvenir mercredi dans la capitale.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

L'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) promet de talonner le nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau, afin qu'il respecte ses multiples promesses faites aux vétérans pendant la campagne électorale.

«En raison des coupes draconiennes imposées au personnel et aux services d'Anciens Combattants Canada sous le précédent gouvernement conservateur, nos vétérans ne reçoivent plus les soins indispensables auxquels ils ont droit», indique l'AFPC dans un message diffusé à ses membres à l'occasion du jour du Souvenir.

En plus de veiller à ce que le gouvernement libéral tienne sa promesse de rouvrir les neuf bureaux régionaux fermés par les conservateurs, le syndicat rappelle que le parti de Justin Trudeau s'est aussi engagé à mettre en oeuvre deux recommandations du vérificateur général Michael Ferguson, celle de bonifier les services de santé mentale aux vétérans et l'embauche de 400 nouveaux agents de services à la clientèle, incluant des gestionnaires de cas, au ministère des Anciens combattants.

On compte près de 700 000 vétérans au Canada et 110 000 membres actifs des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du Canada. En mars 2013, la clientèle du ministère des Anciens combattants comptait plus de 212 000 personnes. Depuis 2012, le ministère des Anciens combattants a perdu plus de 900 emplois équivalents à temps plein sur 4 000, soit presque 25% de son effectif, selon les chiffres publiés par l'AFPC le printemps dernier.

En février 2015, le gouvernement conservateur avait privatisé les services d'autorisation de traitement offert par le ministère en abolissant 44 postes, obligeant désormais les vétérans à s'adresser à des compagnies d'assurance plutôt qu'avec des fonctionnaires pour être admissible à des divers services de counselling, de physiothérapie, de massothérapie et autres. Selon le syndicat, pour bien des vétérans, ces services sont plus cruciaux qu'une aide financière, car ils améliorent leur qualité de vie.

Lors du dévoilement de la plate-forme libérale en août dernier, Justin Trudeau avait reproché à Stephen Harper «d'avoir utilisé le patriotisme à des fins de marketing politique» et «trahi les militaires qui se sont battus pour leur patrie». «Nous avons un devoir moral envers tous nos anciens combattants et leur famille, une obligation solennelle que nous devons assumer avec respect et gratitude, ce que les conservateurs de Stephen Harper n'ont pas su faire» avait déclaré le chef libéral.

La plate-forme libérale comprenait aussi plusieurs autres promesses, notamment celles de rétablir les pensions à vie pour les vétérans blessés et l'augmentation du montant des indemnités d'invalidité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer