La défaite de Harper applaudie par la présidente de l'IPFP

La présidente de l'IPFPC, Debi Daviau... (Courtoisie)

Agrandir

La présidente de l'IPFPC, Debi Daviau

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Pendant plus de deux ans, la présidente de l'Institut professionnel de la fonction publique, Debi Daviau, n'a jamais pu communiquer avec le président du Conseil du Trésor, Tony Clement, qui n'a jamais retourné ses appels.

Mais dès le jour de son assermentation, Scott Brison, son successeur libéral, n'a pas perdu de temps et a pris soin de l'appeler directement sur son cellulaire pour lui lancer un message «constructif» pour la reprise des négociations, a raconté la présidente de l'Institut professionnel, Debi Daviau, lors de son discours inaugural de l'AGA où participent plus de 500 délégués et observateurs à l'hôtel Delta d'Ottawa.

Il y a un an, a rappelé sa présidente Debi Daviau, le syndicat avait modifié ses statuts et règlements pour se donner les moyens de mener une bataille sans relâche contre le gouvernement Harper qu'elle a qualifié de «plus antisyndicaliste de notre histoire.» 

«Comme victoire, on ne peut pas vraiment faire mieux que celle du 19 octobre. Mes amis, nous ne devrions jamais oublier ce défi, mais surtout comment nous l'avons relevé, sans reculer, et comment nous avons changé les choses! En tout cas, je peux vous dire que je n'ai absolument pas envie de revivre ces neuf dernières années, plus jamais!» a lancé la présidente Daviau sous les applaudissements nourris de la salle.

Tony Turner «sans muselière»

Tony Turner, scientifique congédié pour avoir écrit la chanson Harperman, n'était pas présent, mais la présidente Daviau ne l'avait pas oublié. «Tony Turner ne peut pas être avec nous aujourd'hui. Il profite d'une retraite bien méritée, sans muselière!» a-t-elle lancé avec ironie pour rappeler le musellement des scientifiques sous le gouvernement Harper.

Avec l'arrivée d'un gouvernement libéral, l'Institut professionnel souhaite que le gouvernement libéral respectera ses engagements et prendra les décisions qui s'imposent pour reconstruire les services publics.

Déjà, le retour du long questionnaire pour le recensement a été bien accueilli par les membres du syndicat qui compte 65 000 professionnels et scientifiques. La vidéo de Justin Trudeau rendant hommage aux membres de l'Institut professionnel a d'ailleurs été saluée par des applaudissements, ce qui faisait énormément contraste aux réactions de l'assemblée devant les images de Stephen Harper.

Dans le cadre de cette AGA, des élections à tous les postes de l'exécutif sont prévues et les résultats devraient être dévoilés samedi en après-midi.

Une course à trois a lieu à la présidence. Debi Daviau, la présidente sortante, est à nouveau candidate à ce poste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer