« Un nombre étonnant de blessures » près des mégaboîtes postales

Le sondage met en évidence les préoccupations fréquemment... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le sondage met en évidence les préoccupations fréquemment exprimées au sujet des boîtes postales communautaires. Environ 60 % des répondants disent être « assez ou très préoccupés » par l'accès difficile en raison de la neige ou des serrures gelées, ou encore des accidents comme les chutes et les glissades.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Les préoccupations entourant la sécurité autour des nouvelles mégaboîtes postales sont soulevées dans un récent sondage rendu public mardi par le Syndicat des travailleurs et travailleurs des postes (STTP).

Un répondant sur cinq (21,3 %) rapporte avoir subi un accident, comme une glissade ou une chute, à l'emplacement de la boîte postale communautaire ou sur le trajet pour s'y rendre ou en revenir.

Parmi les personnes ayant subi un accident, 8,5 % ont nécessité des soins médicaux, révèle l'enquête réalisée par la firme Stratcom.

Le STTP, appuyé par divers groupes, conteste devant les tribunaux le plan de Postes Canada de remplacer le service à domicile par des boîtes postales communautaires, estimant qu'elles posent un problème pour un grand nombre de citoyens, particulièrement les personnes handicapées et les gens âgés.

« De toute évidence, il existe de graves préoccupations par rapport aux mégaboîtes et on constate un nombre étonnant de blessures attribuables à leur utilisation, ce qui justifie la tenue d'une enquête plus approfondie », a commenté le nouveau président national du STTP, Mike Palecek, qui rappelle que Postes Canada est rentable et devrait prendre en considération les conséquences de son plan « mal avisé ».

« L'an dernier, Postes Canada a réalisé des profits de près de 200 millions $. Il n'y a vraiment aucune raison d'imposer à la population ces boîtes postales dangereuses et inutiles », a plaidé le président Palecek.

Le sondage Stratcom met en évidence les préoccupations fréquemment exprimées au sujet des boîtes postales communautaires. Environ 60 % des répondants disent être « assez ou très préoccupés » par l'accès difficile en raison de la neige ou des serrures gelées, ou encore des accidents comme les chutes et les glissades. Le sondage a été mené en ligne, entre le 20 février et le 4 mars 2015 auprès de 497 personnes résidant dans l'une des 25 régions touchées par l'élimination du service de livraison à domicile.

En 2014, environ 100 000 ménages ont perdu le service de livraison du courrier à domicile à la suite de la mise en oeuvre du plan de Postes Canada, incluant certains quartiers d'Ottawa. Au cours de 2015, 900 000 s'ajouteront à cette liste, tandis que d'autres quartiers de la capitale seront touchés au cours des prochains mois. D'ici 2019, Postes Canada prévoit la conversion vers les boîtes communautaires de 5 millions d'adresses à travers le pays.

Postes Canada a réagi à la publication du sondage.

« Depuis 30 ans déjà, Postes Canada installe des boîtes postales communautaires partout au pays. Le travail effectué dans le cadre du Plan d'action en cinq points respecte les lignes directrices qui ont toujours guidé notre travail de même que la rétroaction des communautés. Nous mettons beaucoup d'efforts pour assurer l'accessibilité et la sécurité, ce qui comprend l'entretien des sites à l'année longue », a indiqué dans un courriel Anick Losier, porte-parole de Postes Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer