Service de courriels: «des retards inacceptables»

Malgré les retards, Service partagés Canada soutient qu'il... (Archives, La Presse)

Agrandir

Malgré les retards, Service partagés Canada soutient qu'il n'y a aucune incidence sur les employés et les services puisque «les employés continueront d'utiliser l'ancien système jusqu'au moment de la migration de leur compte vers votre.courriel@canada.ca».

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Paul Gaboury
Le Droit

Services partagés Canada (SPC) confirme des retards «inacceptables» dans la mise en oeuvre de l'initiative visant le regroupement des 63 systèmes de courriels répartis dans 43 ministères et organismes fédéraux. D'abord prévu pour la «fin de l'exercice 2014-2015», l'échéancier est maintenant repoussé d'un an.

Par ailleurs, SPC a confirmé que les deux entreprises retenues pour cette initiative, Bell et CGI, n'ont pu respecter les délais prévus. Des pénalités - pouvant totaliser jusqu'à 15000$ par jour de retard - sont prévues au contrat signé pour la réalisation de cette initiative.

Des retards avaient déjà obligé le ministère à repousser l'échéancier de sa mise en oeuvre à au moins deux reprises, d'abord de six, puis de huit et maintenant d'environ douze mois. «Bell et CGI n'ont pu respecter les délais prévus pour la mise en oeuvre de l'Initiative de transformation des services de courriel. Service partagés Canada est déçu des retards encourus et les trouvent inacceptables, mais le ministère continue de collaborer avec Bell et CGI pour tout mettre en oeuvre le plus rapidement possible», a indiqué la porte-parole du ministère, Marie-Hélène Rouillard.

Malgré les retards, Service partagés Canada soutient qu'il n'y a aucune incidence sur les employés et les services puisque «les employés continueront d'utiliser l'ancien système jusqu'au moment de la migration de leur compte vers votre.courriel@canada.ca».

Quant à un possible impact budgétaire, le ministère soutient que «le regroupement permettra au gouvernement de réaliser des économies annuelles de 50 millions $ au 1er avril 2015».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer