Bilan de l'année 2014 - Fonction publique

Le ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino.... (Photo Bill Graveland, Archives PC)

Agrandir

Le ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino.

Photo Bill Graveland, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Un personnage: Julian Fantino

Le ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino, a été critiqué plus souvent qu'à son tour, alors que des vétérans peinent encore et toujours à obtenir des services. À plus d'une reprise, le ministre Fantino s'est fait remarquer par ses déclarations et sa manière pour le moins cavalière de traiter les problèmes des militaires qui se plaignent de la manière dont le gouvernement fédéral s'occupe d'eux à leur retour de mission. Les groupes de défense des vétérans ont multiplié les sorties publiques pour dénoncer l'impact des compressions budgétaires sur les services et la fermeture des bureaux régionaux du ministère des Anciens Combattants. Même le vérificateur général Michael Ferguson s'en est mêlé, déplorant dans son rapport automnal que des vétérans doivent attendre jusqu'à huit mois pour obtenir les soins requis. L'opposition officielle n'a pas manqué de réclamer la démission du ministre pour sa mauvaise gestion du dossier.

 (Archives, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Archives, LeDroit

Un lieu: la région de la capitale nationale

La région de la capitale nationale a été la plus touchée au pays par les compressions budgétaires du gouvernement fédéral et les 19200 abolitions de postes annoncées en 2012 dans la fonction publique fédérale. Dans les faits, la région a perdu 13317 emplois fédéraux, l'administration publique passant de 161685 à 148368 salariés entre mai 2012 et mai 2014. La baisse a été moins marquée à Gatineau qu'à Ottawa, notamment grâce à la construction de nouvelles tours à bureaux, louées et pouvant accueillir plus de 6200 fonctionnaires. Malgré ces nouveaux espaces, le nombre total d'employés fédéraux travaillant à Gatineau est passé de 30676 en 2012 à 30538 en 2014, soit une perte de 138 emplois. Dans un tel climat, les perspectives économiques pour la région sont restées dans le bas du classement des régions métropolitaines.

 (Étienne Ranger, Archives LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Un mot: négociations

Le gouvernement Harper avait déjà préparé le terrain en annonçant, dès 2013, son intention de modifier le régime de congés de maladie des employés fédéraux et d'en faire l'enjeu majeur de la ronde de négociations de cette année. Les syndicats ont vivement réagi lorsqu'ils ont pris connaissance du projet du gouvernement d'abolir le régime actuel de congés de maladie pour un régime d'assurance-maladie à court terme, géré par une entreprise du secteur privé et son intention d'abolir les banques de congés accumulés. Le gouvernement négocie actuellement avec 17 différents syndicats pour renouveler 27 conventions collectives. Les syndicats souhaitent des améliorations au régime de congés de maladie actuel. Ils ont uni leurs forces pour affronter le gouvernement Harper, qui se prépare déjà aux prochaines élections générales prévues en octobre 2015. Le bras de fer avec les syndicats du secteur public fédéral pourrait être un élément important de sa stratégie électorale.

 (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 4.0

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Un chiffre: 202000

Accompagnée de ses deux enfants, Susan Dixon est venue la colline parlementaire à Ottawa pour déposer une pétition de plus de 202000 noms, qu'elle a lancée sur Internet pour dénoncer l'abolition du service de livraison à domicile par Postes Canada (la dernière mise à jour indique maintenant près de 209455 signataires). Mme Dixon n'avait pas idée que sa pétition, lancée quatre jours à peine après l'annonce en décembre 2013, recueillerait autant de signatures. Elle voulait dénoncer l'impact de la décision sur les familles et les personnes ayant des incapacités physiques. «Pendant que les dirigeants vont toucher des bonus supplémentaires, les personnes âgées vont se retrouver à l'hôpital plus souvent en raison des risques de chutes lorsqu'ils devront se rendre à la boîte communautaire. Je demande plutôt au gouvernement d'utiliser les profits de Postes Canada pour hausser le niveau de services aux citoyens», avait déclaré Mme Dixon.

 (Archives, LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Archives, LeDroit

Une résolution: sauver les emplois

La sauvegarde des emplois reste un objectif primordial dans la région de la capitale nationale. Les syndicats du secteur public ont dénoncé tout au long de l'année le sort réservé aux «survivants» de la fonction publique fédérale, qui doivent travailler dans un environnement plus stressant et des conditions plus difficiles. Le nombre de congés de maladie liés à des problèmes en santé mentale a connu une hausse significative depuis la mise en place des mesures d'austérité. En même temps, la précarité des emplois continue à être une source d'inquiétudes au niveau de l'économie régionale, puisque le gouvernement fédéral y reste le principal employeur. L'atteinte de l'équilibre budgétaire annoncera peut-être une reprise dans l'embauche au sein de la fonction publique fédérale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer