Emplois fédéraux: la part de Gatineau atteint 20,6 %

Malgré la construction de plusieurs nouvelles tours à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Malgré la construction de plusieurs nouvelles tours à bureaux loués par le gouvernement fédéral à Gatineau, le nombre de fonctionnaires y a légèrement diminué depuis deux ans, passant de 30 676 en mai 2012 à 30 538 en mai 2014.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Malgré la construction de plusieurs nouvelles tours à bureaux loués par le gouvernement fédéral à Gatineau, le nombre de fonctionnaires y a légèrement diminué depuis deux ans, passant de 30 676 en mai 2012 à 30 538 en mai 2014.

En même temps, la part d'emplois fédéraux à Gatineau par rapport à Ottawa a légèrement augmenté, passant de 18,9 % en 2012 à 20,6 % en 2014, encore en deçà de l'objectif de 25 % fixé par le gouvernement.

Selon des données obtenues à la suite d'une demande d'informations faite par la députée néo-démocrate Françoise Boivin, on comptait un total de 148 368 emplois fédéraux dans la région de la capitale nationale le 1er mai 2014. De ce nombre, 30 538 emplois (20,58 %) se trouvaient sur la rive québécoise à Gatineau, alors qu'Ottawa en comptait 117 830.

En 2012, année où les tours à bureaux n'étaient pas encore occupées, la part de Gatineau atteignait 18,9 %, soit 30 676 sur un total de 161 685 emplois fédéral dans la région de la capitale nationale.

Si on prend seulement les chiffres pour l'administration centrale, ce qui exclut les employés d'agences fédérales et d'autres organismes, on atteint le chiffre de 25,06 % pour Gatineau en 2014, ce qui représente une hausse relativement importante de près de 4 % par rapport à 2012, alors à 21,5 %.

Les données représentent le nombre total d'employés qui ont reçu un chèque de paye en mai 2014, ce qui inclut tous les employés actifs occupant des emplois à durée indéterminée (permanent), à durée déterminée, occasionnels et étudiants, mais pas ceux en congé sans solde.

Ces chiffres incluent les emplois de l'administration publique centrale et les organismes distincts, les membres des Forces armées canadiennes, de la GRC et d'entreprises non commerciales, ainsi que d'autres organismes et entreprises fédérales.

Dans sa demande, la députée Boivin espérait obtenir les données sur les emplois perdus cette année à Gatineau à la suite des compressions budgétaires, mais les ministères et organismes n'ont pas été en mesure de répondre à cette question.

Situation « en stagnation »

Les nouveaux immeubles du 22, rue Eddy, du 30, rue Victoria et du 455, boulevard de la Carrière ont été construits et loués par le gouvernement fédéral pour accueillir près de 6 200 employés fédéraux pendant 25 ans. C'est la région de la capitale nationale qui, de toutes les régions au pays, a été la plus touchée par les 19 200 abolitions de postes annoncées dans le budget 2012.

Pour la députée néo-démocrate de Gatineau, Françoise Boivin, l'impact des nouvelles constructions pour combler le déficit d'emplois fédéraux par rapport à Ottawa ne s'est pas vraiment fait sentir en raison des compressions budgétaires imposées par le gouvernement Harper depuis 2012.

« Pour ma part, je ne vois pas grand changement. Avec les compressions, la construction de ces tours à Gatineau louées par le gouvernement nous a permis de ne pas souffrir autant. C'est assez stagnant. Moi, j'ai hâte d'avoir les chiffres de cette année, parce que nous n'avons pas encore le portrait complet de ces abolitions de postes dans les différents ministères », a indiqué la députée Boivin.

Le fédéral n'a jamais pu tenir sa promesse d'une répartition des emplois fédéraux de 25-75 entre Gatineau et Ottawa lorsqu'il a démoli une partie du centre-ville de Hull.

« Pour chaque 1 % d'écart, des promoteurs m'ont indiqué que cela représente un million de pieds carrés d'espaces de bureaux. C'est énorme. Alors il faut continuer à revendiquer notre part », a soutenu la députée Boivin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer