Les fonctionnaires pourront décorer leur bureau

Pour la deuxième année consécutive, le gouvernement de Stephen Harper a informé... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partager

Finie la rectitude politique dans la fonction publique : sapins de Noël et menoras sont désormais les bienvenus dans les cubicules des employés de l'État.

À moins de trois semaines de Noël, le gouvernement du Canada doit transmettre aujourd'hui à tous les employés fédéraux une note de service qui affirmera que «tous ont le droit de décorer leurs bureaux et leurs espaces de travail comme bon leur semble».

Plus question de décorer un sapin des fêtes, comme cela s'est déjà fait au sein du gouvernement du Canada. Les conservateurs insistent à ce que l'on parle d'un sapin de Noël, comme il se doit.

«Noël et Hanoukka sont des moments spéciaux de l'année que les Canadiens attendent avec impatience. Les lumières et les décorations remontent le moral et confèrent à la période un sentiment d'émerveillement et de célébration, a dit Tony Clement, le président du Conseil du Trésor. Qu'il s'agisse d'exposer des cartes de Noël, de poser des guirlandes ou de mettre en évidence une menora, les employés fédéraux ont parfaitement le droit de célébrer la période des Fêtes au travail.»

Au gouvernement du Canada, il n'existe pas de directives qui interdisent aux employés fédéraux de poser des décorations de Noël ou autres ornements du temps des Fêtes dans leurs espaces de travail, a-t-il réitéré dans un communiqué.

«Certains aimeraient étouffer l'esprit de Noël au nom de la rectitude politique ou par opportunisme, a déclaré le ministre Clement. Notre gouvernement ne permettra pas que l'esprit de Noël soit gâché.»

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer