Les syndicats publics préparent leur riposte à l'austérité

Parlement à Ottawa.... (PHOTO ÉTIENNE RANGER, LE DROIT)

Agrandir

Parlement à Ottawa.

PHOTO ÉTIENNE RANGER, LE DROIT

Partager

Paul Gaboury
Le Droit

Les dirigeants de syndicats des secteurs publics de plusieurs pays, dont ceux de l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), sont réunis en Afrique du Sud afin d'établir une stratégie mondiale pour riposter aux programmes d'austérité mis en place par plusieurs gouvernements.

Dans le cadre du congrès de l'Internationale des services publics (ISP), la présidente de l'AFPC, Robyn Benson, traitera de l'impact des compressions sur les emplois et les services publics au Canada et de la campagne de riposte menée par son syndicat pour les dénoncer.

Avec plus de 650 syndicats affiliés dans 148 pays, l'ISP représente plus de 20 millions de travailleurs du secteur public.

Au Canada, le gouvernement Harper a imposé des compressions visant à abolir 19200 emplois en trois ans dans le cadre d'un programme d'austérité qui prévoit des compressions annuelles de 5,2 milliards$.

Ces compressions ont déjà mené à l'abolition de plus de 10000 emplois après seulement six mois, selon les chiffres confirmés la semaine dernière par le président du Conseil du Trésor, Tony Clement.

Lors de sa présentation, la présidente Benson entend expliquer les objectifs et principaux messages de la campagne «On est tous touchés», qui cherche à illustrer l'effet des compressions sur les services publics et les communautés à travers le pays.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer