Triste pour l'Outaouais

La décision de Québec solidaire de couper court à une alliance des forces... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La décision de Québec solidaire de couper court à une alliance des forces progressistes et indépendantistes a des répercussions malencontreuses notamment pour la population de l'Outaouais, région considérée comme étant acquise, en raison du mode de scrutin actuel qui favorise le monopole des libéraux depuis 36 ans.

En 2012, dans la circonscription de Papineau, l'écart entre le Parti québécois et le Parti libéral est de 167 voix ; le député libéral l'emportera avec 34,8 % des voix malgré un vote de 41,1 % dispersé entre les trois partis progressistes et indépendantistes en lice : le Parti québécois, Québec solidaire et Option nationale. Dans Hull, la libérale triomphera avec 39,5 % des voix malgré les 40,9 % des votes dispersés entre ces trois mêmes partis. Avec la proportionnelle, l'Outaouais aurait sûrement pu bénéficier d'un député progressiste et indépendantiste. Les trois partis en cause auraient pu profiter d'une alliance leur permettant de jouer de plein droit leur rôle d'opposition.

La décision prise par QS est démocratique. Mais on peut la juger malheureuse à deux chapitres. Elle reporte la réforme du mode de scrutin alors que les membres de QS eux-mêmes réclament depuis toujours la proportionnelle. De plus, elle maintient en place un mode de scrutin qui ne sert pas les intérêts des régions.

L'alliance proposée par le Parti québécois aurait pu permettre une avancée réelle des règles démocratiques tout en favorisant la dynamique des particularités des partis politiques et des plateformes proposées. Les alliances potentielles sur un programme commun ne verront pas le jour dans l'immédiat. Il revient maintenant au Parti québécois de définir clairement son programme politique et de revendiquer que la réforme du mode de scrutin soit considérée comme une priorité.

Robert Drapeau, président régional, Parti québécois de l'Outaouais




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer