Appel aux libéraux sur la réforme du scrutin

Aux députés libéraux de la région, (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Aux députés libéraux de la région,

À la fin de mai, vous aurez à vous prononcer sur une motion voulant que vous accordiez votre soutien aux recommandations du Comité spécial sur la réforme électorale (ERRE).

Malgré que ce soit un vote libre, je peux m'imaginer que ceux et celles d'entre vous qui êtes solidaires de la réforme électorale, êtes aussi dans vos petits souliers à l'idée de voter à l'opposé de votre chef qui a abandonné son projet de faire de 2015 la dernière élection selon le système uninominal à un tour.

Je crois que vous devriez voter oui à la représentation proportionnelle. Souvent les députés disent qu'ils n'entendent pas, de la part des électeurs, ce souhait de modifier le mode de scrutin.

Le travail des élus n'est-il pas de servir les intérêts des électeurs? 

Ceux-ci ne souhaitent pas modifier le mode de scrutin car ils ne savent peut-être pas que ce serait dans leur intérêt. En effet, ne serait-il pas dans l'intérêt des électeurs d'en finir avec des gouvernements à fausse majorité (39 % des votes - 54 % des sièges et 100 % du pouvoir)? Avec un système qui nous laisse penser, à cause de son fonctionnement, que l'Ouest est entièrement bleu et l'Est entièrement rouge? Ceci est un exemple de disparités régionales. Il faut minimiser ces disparités car c'est ce qui fait que les électeurs ne se rendent pas aux urnes se disant, avec raison, que leur candidat préféré ne sera pas élu et que rien ne changera. Dans cette optique (il y en a beaucoup d'autres) un système de représentation proportionnelle est bon pour tous, y compris pour vous, les libéraux.

Faire de la politique autrement ne serait-il pas de collaborer avec les autres partis? Dans le sondage du gouvernement, créé dans la flambée des consultations, 70 % des Canadiens ont dit préférer un gouvernement au sein duquel plusieurs partis doivent s'entendre avant qu'une décision soit prise. Pourquoi ne pas vous entendre sur le choix d'un groupe d'experts qui concevra un mode de scrutin sur mesure pour nous? Nous en avons d'excellents au Canada qui connaissent très bien nos besoins en cette matière! Faites vos devoirs et approfondissez vos connaissances en lisant ces riches documents accumulés au cours des consultations de l'été 2016. Et si quelqu'un vous dit qu'un système de représentation proportionnelle est néfaste pour nous, c'est de la foutaise!

Carole Bézaire, Ottawa-Vanier




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer