C'est payant, se rapprocher

Les universités ont toujours eu un effet bénéfique sur les territoires qui les... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les universités ont toujours eu un effet bénéfique sur les territoires qui les accueillent. Lorsque le talent, l'expertise et le savoir universitaires sont mis à contribution pour relever les défis des villes et stimuler leur potentiel, il se passe de grandes choses, et la prospérité ainsi que la qualité de vie s'en trouvent améliorées. Voilà pourquoi la collaboration entre la collectivité et l'université est si précieuse pour assurer un brillant avenir à Gatineau (...)

La présence des étudiants, la formation aux trois cycles d'enseignement supérieur, les activités de recherche des universités et le transfert des connaissances représentent des retombées économiques importantes pour les villes. L'impact de la présence d'une université dans une région se mesure traditionnellement par ses retombées économiques (...) chiffrées à 304 millions $ dans l'économie québécoise et de la région en 2013-2014.

L'université rapporte aussi sur le plan culturel. Par exemple, depuis son ouverture en septembre 2015, la Galerie UQO (...) fait dorénavant partie intégrante du circuit culturel de Gatineau. Il faut toutefois aller au-delà (...) 

Le partenariat conclu en décembre 2015 entre l'UQO et la Ville de Gatineau permet de partager le savoir avec la collectivité et de contribuer au développement de la région. Un premier volet spécifique a été conclu en mai 2016 dans le cadre duquel la Ville verse à l'UQO une contribution financière jusqu'en 2020 afin d'élaborer de nouveaux programmes en santé, en sciences et dans tout autre domaine favorable au développement économique de la Ville de Gatineau.

Cette entente permet de répondre en partie aux besoins criants en matière de formation en santé.

L'UQO formera des professionnels dans des disciplines ciblées, telles que la kinésiologie, la nutrition, la physiothérapie et la pharmacie, afin d'accroître l'offre de services de santé en Outaouais et de contribuer ainsi à une meilleure qualité de vie pour les citoyens. L'accroissement de l'offre de programmes a été ciblé comme priorité absolue par le Front Outaouais, une coalition d'intervenants régionaux. Quand l'UQO attire le talent et l'expertise, il est clair que des retombées positives sont générées pour toute la population.

Le partenariat Gatineau-UQO prévoit aussi la mise sur pied de l'Observatoire du développement de l'Outaouais, un espace de partage d'information, de recherche et de mobilisation des connaissances, des savoirs et des pratiques sur le développement de la région en répondant aux besoins d'information des décideurs, des intervenants et des citoyens, et ce, tant pour le milieu urbain que rural (...)

L'UQO et la Ville de Gatineau ont tout à gagner en établissant un partenariat solide et à long terme et dont les retombées sont concrètes et très positives, tant pour le milieu universitaire que pour les citoyens. De nombreux autres projets communs verront le jour au fil des ans, renforçant le rôle que jouent l'UQO et la Ville de Gatineau dans l'économie du savoir au Québec.

L'avenir est dans l'économie du savoir et, pour la Ville de Gatineau, cela passe notamment par des investissements dans ses bibliothèques et la diffusion culturelle, mais aussi par un partenariat plus étroit avec son université (...) Que ce soit pour la planification de l'avenir de Gatineau, pour régler des problèmes ou pour saisir les occasions qui se présentent, nos plus grandes réussites se produisent lorsque la Ville, l'UQO et nos partenaires communautaires travaillent de concert.

Denis Harrison, recteur de l'UQO

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer