Regards humanistes sur le monde contemporain

La Tunisie, dans la foulée du Printemps arabe... (Fethi Belaid, Archives AFP)

Agrandir

La Tunisie, dans la foulée du Printemps arabe

Fethi Belaid, Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Droit

De nombreux bouleversements en divers lieux de la francophonie - les attentats terroristes en France et en Belgique, mais aussi en Tunisie; la tentation du repli identitaire; la difficile recherche de nouvelles modalités du vivre-ensemble - menacent à la fois notre monde commun et les repères intellectuels permettant de nous y orienter.

Interpellées directement par ce contexte, des voix nouvelles (enfin, nouvelles pour nous) se font entendre au sein de la francophonie; ces voix sont celles d'intellectuels qui osent interroger à nouveaux frais, d'une perspective résolument humaniste, les grands enjeux bouleversant notre monde commun.

Le cycle de trois conférences publiques, dont l'Université d'Ottawa est l'hôte cet automne, contribuera à un élargissement des perspectives et à faire connaître le regard humaniste que portent sur notre monde commun trois auteurs francophones: l'écrivaine tunisienne Hélé Béji (12 octobre), le journaliste franco-algérien Akram Belkaïd (17 novembre) et l'universitaire canado-égyptienne May Telmissany (30 novembre).

Ce projet est une initiative de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques (CRFPP) et les politiques et du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) de l'Université d'Ottawa.

Hélé Béji, auteure entre d'autres des essais Désenchantement national et Islam Pride, inaugurera le cycle. Sous le titre La refondation du vivre-ensemble: la voie tunisienne, elle abordera la délicate question des liens entre politique et religion en Tunisie dans la foulée du Printemps arabe. Si le cas de la Tunisie est particulier, les enjeux qui y sont soulevés sont aussi les nôtres: malgré la différence des situations, nous sommes aussi appelés à redéfinir la communauté politique qui est la nôtre. La conférence d'Hélé Béji, comme celles qui suivront, vise un public large, convaincus que la refondation du vivre-ensemble est un projet intellectuel certes mais aussi un devoir citoyen.

Les auteurs - Pierre Boyer, Linda Cardinal et Stéphanie Gaudet - sont professeurs à l'Université d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer