Le «Davos des jeunes» à Ottawa

Kofi Annan, au sommet One Young World 2014,... (Wikimedia Commons/Stefan Schäfer)

Agrandir

Kofi Annan, au sommet One Young World 2014, qui s'est tenu dans la capitale irlandaise Dublin

Wikimedia Commons/Stefan Schäfer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Droit

Au cours de mon mandat comme maire d'Ottawa, j'ai été impressionné à maintes reprises par le calibre des jeunes leaders qui contribuent au changement dans notre ville. Que ce soit dans le milieu des affaires, des services communautaires, des arts et de la culture ou des services au public, les jeunes leaders sont à l'avant-plan des histoires de progrès les plus remarquables dans notre collectivité.

En septembre, notre ville accueillera 1300 jeunes leaders âgés de 18 à 30 ans provenant de 196 pays qui, déjà, agissent sur les plus grands enjeux de notre époque.

Seront présents des détenteurs de records du monde, des militants pour la démocratie, des PDG d'entreprises sociales, de jeunes députés, des explorateurs polaires et des vedettes montantes d'entreprises, engagées à faire de celles-ci de meilleurs moteurs de développement social. Ce sont ces jeunes qui façonneront pour le mieux l'empreinte de leur génération sur le monde. Deux choses sont certaines: tous et toutes sont jeunes et tous et toutes sont exceptionnels.

Ces jeunes leaders ont aidé à immuniser un tiers des enfants du monde, ils ont fondé le premier centre d'aide aux victimes d'agression sexuelle en Somalie, ils ont créé le premier organisme de défense des LGBT en Iraq et ils ont aidé à lancer le plus grand appel à l'action environnementale à l'échelle planétaire lors du Sommet de Paris.

Ce sont ces jeunes leaders qui viendront à Ottawa pour le sommet One Young World 2016 du 28 septembre au 1er octobre prochain.

Je suis très heureux de voir que l'avenir de notre ville est entre de si bonnes mains. Au moment où la capitale du Canada se prépare à célébrer en 2017 le 150e anniversaire de notre pays, nous savons que ces jeunes leaders joueront un rôle de premier plan pour déterminer à nos côtés la direction que prendra le monde au cours des 150 prochaines années. Nous accueillerons ces jeunes dans quelques-uns des sites les plus emblématiques d'Ottawa, y compris sur la Colline du Parlement pour la cérémonie d'ouverture du sommet.

Décrit par CNN comme le «Davos des jeunes», le sommet annuel One Young World est le plus grand rassemblement de pays au monde, hormis les Jeux olympiques d'été. Il vise à réunir les jeunes leaders les plus exceptionnels tous secteurs confondus des quatre coins du globe afin de réaliser des changements positifs dans leur pays et à l'étranger. Le sommet réunit les jeunes talents les plus précieux de sociétés multinationales et nationales, d'ONG, d'universités et d'organisations avant-gardistes. Aucun évènement rassemblant des jeunes, excepté les Jeux olympiques, ne représente autant de nationalités.

Au sommet, les jeunes leaders occuperont la scène aux côtés d'une brochette de conseillers émérites, notamment Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'ONU, le professeur Muhammad Yunus, lauréat du prix Nobel de la paix, Bob Geldof, militant de la lutte contre la pauvreté et musicien et Cher, actrice et gagnante d'un Oscar.

Plus de 100 sociétés mondiales de premier ordre, dont Unilever, Siemens, Facebook et Google, ont fait de One Young World un volet intégral de leurs initiatives pour développer des talents mondiaux et renforcer leur responsabilité sociale.

C'est la première fois que le sommet One Young World se tient au Canada. Ottawa a été choisie parce qu'elle représente une capitale d'envergure mondiale qui reconnaît l'importance des jeunes leaders pour aider à faire d'Ottawa une ville plus innovatrice, diversifiée et accueillante. Ainsi, nous mettons la communauté d'Ottawa au défi de veiller à ce que 30 des meilleurs jeunes leaders de toute la ville représentent la capitale du Canada.

Je vous encourage à envisager de participer ou d'appuyer les jeunes ambassadeurs et ambassadrices exceptionnels de notre collectivité.

L'auteur, Jim Watson, est maire d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer