Un parc unique qui requiert une approche unique

Le parc de la Gatineau s'étend sur une... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le parc de la Gatineau s'étend sur une superficie de 361 km carrés.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La région de la capitale nationale se démarque surtout par la beauté naturelle du parc de la Gatineau et sa proximité immédiate avec le centre urbain. À seulement 15 minutes de la colline du Parlement, le Parc est une destination de choix pour des millions de résidants et de visiteurs. Des centaines de kilomètres de sentiers, de nombreux lacs, des vues imprenables et des forêts à couper le souffle ainsi qu'une faune abondante en font un joyau canadien unique des plus précieux.

La Commission de la capitale nationale et les organismes qui l'ont précédée ont créé et développé ce parc pendant six décennies. Au cours de cette période, l'empreinte globale du Parc a augmenté, le nombre de propriétés privées qui s'y trouvent a diminué et son intégrité écologique s'est améliorée - tout en permettant aux Canadiens d'accéder au Parc en plus grand nombre.

L'approche unique de la CCN vise à maintenir l'équilibre entre la conservation et les activités récréatives sensibles à l'environnement, pour faire en sorte que le Parc survive au XXIe siècle et au-delà.

La CCN adopte une approche rigoureuse dans le but d'en préserver l'intégrité écologique. Ses équipes de conservation et de gestion mènent actuellement des études afin de répertorier et de protéger les espèces en péril, en plus de surveiller, de préserver et de restaurer les écosystèmes et les habitats à haute valeur écologique. En étroite collaboration avec le Québec, les municipalités et les groupes de conservation, nous travaillons à des projets de restauration et nous tentons de réduire la prolifération d'espèces envahissantes.

Selon notre plus récent Rapport sur l'état des écosystèmes du parc de la Gatineau, la plupart des principales zones écologiques sont en bonne santé - une réalisation importante, compte tenu de la pression croissante de l'urbanisation et de l'intensité de la fréquentation et des activités dans le Parc.

Depuis 2014, la CCN a organisé de nombreux ateliers avec des utilisateurs dans le but de mieux les sensibiliser aux répercussions de certaines activités sur l'environnement. Le dialogue permanent qui se poursuit avec les chefs algonquins permet de prendre en compte leurs pratiques traditionnelles, et de célébrer l'histoire et la culture algonquines.

Le développement de propriétés privées dans le Parc a toujours été une responsabilité municipale - dans ce cas Gatineau, Pontiac, La Pêche et Chelsea. Pour sa part, la CCN a recours à ses pouvoirs et à ses ressources pour faire l'acquisition de propriétés privées dans le Parc. En 2008, la CCN estimait que 600 hectares de terres dans les limites du Parc étaient détenus par des propriétaires privés. Depuis, elle a acquis 50 propriétés, un total de 210 hectares. Au cours de la dernière année, la CCN y a acquis sept nouvelles propriétés, en accordant la priorité aux zones écosensibles et aux emplacements menacés de développement privé.

Au fil des ans, la CCN a élaboré des outils de planification et de conservation afin de gérer l'état du Parc au quotidien tout en poursuivant l'objectif à long terme de protection écologique. Des pouvoirs additionnels - y compris des garanties législatives relatives aux limites du Parc ainsi que des outils d'application de la loi améliorés pour la protection des ressources naturelles - permettraient d'améliorer la trousse d'outils de gestion du Parc.

En 2017, la CCN lancera le processus de renouvellement du Plan directeur du parc de la Gatineau, avec une vaste consultation auprès de la population, des municipalités et des intervenants qui apprécient et aiment le parc de la Gatineau.

J'espère que nous saisirons cette occasion de travailler ensemble afin de favoriser le potentiel naturel et humain du parc de la Gatineau pour les générations à venir.

L'auteur, Mark Kristmanson, est premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer