Le terrorisme et le sens des mots

L'islamisme radical (et non l'Islam radical) est représenté... (Archives AFP)

Agrandir

L'islamisme radical (et non l'Islam radical) est représenté par une pléthore d'organisations notamment Daech («l'État islamique»), al-Qaïda et Boko Haram.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chaque fois qu'un acte terroriste survient, le discours est émaillé d'amalgames entre les concepts, de confusion dans les mots et de raccourcis simplistes voire de préjugés et d'idées reçues.

L'islamiste est un musulman qui croit que la religion a un rôle prépondérant dans la gouvernance d'un État et cela par le biais de l'islamisation des institutions et du droit, et de la moralisation de la vie sociale. Ils se positionnent comme une alternative inévitable pour les régimes en place car selon eux, la «solution islamique» reste la voie de rechange incontournable. Ainsi, la finalité de l'islamisme est explicitement politique, même s'il utilise le référent religieux dans son action. Un musulman n'est pas automatiquement un islamiste et un musulman n'est pas nécessairement pratiquant.

Malgré leurs discours variés, tous les mouvements islamistes partagent le même idéal d'un État se référant à la Loi de Dieu. Dans un souci de clarté, on les regroupe en deux groupes.

Le premier adopte la stratégie de «l'islamisation par le bas» en recourant à l'activisme politique et/ou social à travers des actions caritatives, éducatives et la prédication religieuse. C'est cette approche qui avait fait la force des Frères musulmans en Égypte, des islamistes algériens, tunisiens ou marocains qui activent dans la légalité. Dans les pays musulmans multipartistes, ils se constituent en partis politiques. Ils sont à la tête de la Turquie et au Maroc, représentés dans plusieurs parlements comme en Tunisie, Algérie, Malaisie, Jordanie, etc.

Il y a des islamistes au pouvoir dans des républiques dominées par des mollahs (Iran) ou de monarchie totalitaire (Arabie saoudite et les monarchies du Golfe) ou de régime militaro-islamiste (Soudan) ou ultra-fondamentaliste (talibans en Afghanistan). Ils considèrent que l'islamisation ne peut venir que d'en «haut» par la prise du pouvoir. Ils prônent l'action violente contre leurs régimes impies et/ou contre l'Occident «oppresseur des musulmans». L'islamisme radical (et non l'Islam radical) est représenté par une pléthore d'organisations notamment Daech («l'État islamique» ou ÉI), al-Qaïda et Boko Haram qui s'inspirent du hanbalisme, matrice du courant rigoriste wahhabite de l'Arabie saoudite, qui rejette sans conteste toute idée d'innovation et n'admet que l'interprétation littérale du Coran.

Le djihadisme est un concept controversé dont la racine est le mot djihad qui est traduit maladroitement par «guerre sainte». La notion de guerre est désignée dans le Coran par «Qital» qu'il définit comme un acte de légitime défense avec des règles d'éthique bien dictées par le Livre saint et soutenu par la Sunna (paroles et actes du prophète Mohamed) prônant le respect de l'adversaire et la protection des civils et des vaincus.

Par contre, le djihad est défini comme la résistance aux tentations et la «lutte contre les penchants de l'âme» et «contre le moi intérieur». C'est l'effort par excellence aussi bien intellectuel que spirituel contre les mauvaises passions et tous les vices qui détournent de la foi.

Les «djihadistes» ont usurpé non seulement la notion de «djihad» en la détournant au profit d'une guerre sans éthique, sans foi ni loi. C'est pourquoi les musulmans doivent revenir au sens noble du djihad coranique, celui de l'âme et du sang-froid contre les mauvaises pulsions, la violence et le mal afin de résister aux tentations maléfiques de la propagande terroriste et en se le réappropriant pour lutter contre... la radicalisation djihadiste.

L'auteur, Ali Hannat, est politologue et habite à Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer