Unique FM, la radio des francophones d'Ottawa

Me Ronald Caza.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Me Ronald Caza.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En réponse à l'éditorial de Pierre Jury intitulé «Unique FM a atteint un autre objectif».

Nous sommes d'ailleurs ravis de lire que vous estimez que la radio et ses animateurs ont «bâti de solides ponts avec la communauté franco-ontarienne, ce qui n'avait pas été fait auparavant». Des liens forts avec notre communauté sont notre priorité et c'est toujours en pensant à elle et à ses besoins que nous peaufinons notre programmation.

Notre plaisir est encore plus grand lorsque vous faites le constat que: «En ondes, il est parfois difficile de croire qu'Unique FM demeure une radio de petits moyens tellement elle sonne professionnelle.» Notre volonté est d'offrir à nos auditeurs la plus grande qualité possible afin qu'ils soient fiers de leur radio.

Notre défi est d'autant plus grand, qu'au contraire des radios communautaires du Québec qui sont subventionnées par les fonds publics, Unique FM doit, elle, surtout compter sur la vente de publicités pour assurer sa survie. C'est grâce à une programmation francophone 100% locale et à des racines bien implantées que les commanditaires sont de plus en plus nombreux à se manifester. 

Vous aurez compris que si la communauté croit autant à sa radio, c'est parce qu'elle est près d'elle et avec elle. 

Les auditeurs sont nombreux à nous dire que la station est devenue incontournable étant la seule station francophone de la région qui fait appel à autant de collaborateurs venant tous d'ici. C'est aussi la raison pour laquelle Unique FM peut compter sur de nombreux bénévoles compétents, dévoués et passionnés qui pilotent une douzaine d'émissions. 

Le conseil d'administration et la direction générale sont surtout très fiers qu'Unique FM ait réussi ce tour de force en assumant pleinement et à tout moment son mandat communautaire. D'ailleurs, le conseil d'administration s'assure en toutes circonstances que le 94,5 Unique FM réponde à tous points de vue aux exigences de la licence octroyée par le CRTC, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes. 

Mais de simplement s'assurer de satisfaire à ces exigences ne sera jamais suffisant pour la communauté franco-ontarienne.  Le 94,5 Unique FM a désormais une responsabilité accrue, un rôle encore plus important. 

À sa fonction de diffuseur vient s'ajouter l'obligation de veiller au maintien de la langue française, de transmettre la culture francophone et de favoriser la solidarité au sein de la communauté franco-ontarienne. 

Unique FM est devenue, par la force des choses, une institution essentielle à la survie de la communauté franco-ontarienne.

L'auteur, Ronald F. Caza, est avocat et président du conseil d'administration du 94,5 Unique FM.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer