Les taxes scolaires à la CS des Draveurs

Les compressions de Québec forcent la CSD à... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Les compressions de Québec forcent la CSD à augmenter la taxe scolaire de 13% cette année.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La priorité de la Commission scolaire des Draveurs est la réussite de ses élèves. Elle est toujours soucieuse d'offrir des services éducatifs de qualité, et ce, malgré les compressions imposées par le ministère québécois de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Avec l'alourdissement constant des compressions budgétaires, l'impossibilité de pouvoir utiliser nos surplus accumulés et avec l'augmentation de la clientèle, les défis sont nombreux à relever.

Face à l'abolition du programme d'aide à la péréquation, la commission scolaire s'est vue retirer une subvention de 15,5 millions $ sur une période de trois ans. Par conséquent, elle n'est pas en mesure d'absorber dans son budget annuel la perte de revenus en découlant. Elle se voit donc dans l'obligation d'en tenir compte lors de la détermination du taux de taxe imposé aux contribuables de son territoire.

La Commission scolaire des Draveurs n'a d'autre choix que de facturer cette perte de subvention aux contribuables afin de soutenir les services éducatifs de qualité aux élèves et à leurs parents. Les revenus liés à la taxe scolaire ne font que compenser cette perte et n'apportent aucun revenu additionnel à la commission scolaire.

Conséquemment, le conseil des commissaires a dû augmenter la taxe scolaire de 13% par rapport à l'an dernier.

Cette hausse s'explique par l'augmentation normale liée à la valeur de l'immeuble (6%) ainsi que par l'augmentation due à l'abolition de l'aide additionnelle à la péréquation (7%).

Nous remercions l'ensemble de la communauté de participer directement au déploiement des services éducatifs de son territoire.

L'auteur, Claude Beaulieu, est président de la Commission scolaire des Draveurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer