Élections 2015

Le niqab : un masque? (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le niqab : un masque?

Tout comme un masque de loup ou de carnaval, le niqab déguise ou dissimule l'identité, que son port soit d'origine religieuse, culturelle ou autre. Il rend impossible d'identifier la personne qui le porte, impossibilité accrue lorsque celle-ci recouvre sa tête et son corps d'autres tissus. Présentez-vous à la banque avec un masque et la police arrivera rapidement sur les lieux. Lors de manifestations, portez un masque et vous êtes immédiatement interpellé.

Bertrand Fortin, Gatineau

Le niqab et le dialogue

Aboyer comme un chihuahua à propos du port du niqab ne fait qu'amener de l'eau au moulin des terroristes qui recherchent des raisons pour justifier leur soif de belligérance. De plus, s'attaquer à des femmes qui le portent n'est pas un acte des plus héroïques. Si elles ne peuvent se tourner ni vers les hommes de leur communauté ni vers nous, que leur reste-t-il comme espoir de s'affranchir? Notre seule chance de venir à bout des conflits, c'est le dialogue. La responsabilité ultime de la paix revient aux dirigeants politiques qui ont le devoir de donner l'exemple et de rechercher un compromis. Le prochain premier ministre du Canada comprendra-t-il ce simple principe?

Nicole Bélisle, Gatineau

Si je penche...

Si je suis pour le statu quo, Stephen Harper serait le choix. Si je suis plutôt pour une vague déferlante de changements - quitte à payer plus et pour plus longtemps, j'opterais pour un Justin Trudeau, fébrile à la pensée d'être le chef du Canada. Si l'écolo en moi domine, seul choix encore sensé: Elizabeth May. Mais... comme quelques changements seraient les bienvenus dans ce temps de morosité, et que la franchise et la sincérité m'inspireront toujours, le seul choix encore sensé m'indiquerait que le Nouveau Parti démocratique serait probablement le bon - nonobstant les attaques répétées à satiété sur le dos de Thomas Mulcair au sujet du niqab.

Lucie Dumouchel, Gatineau

L'effet de la Charte

Dans tout ce débat sur le niqab, la chose la plus nuisible qui se retrouve malheureusement dans la Charte des droits et libertés: c'est d'imaginer qu'il y ait quelque part un Dieu omniscient qui approuve, endosse et exige la Charte en question. Autrement dit, ce qui urge c'est de laïciser au plus vite la Charte qui devient de plus en plus la Charte de la génuflexion devant des inventions humaines prétendues divines, et d'en extraire toute référence à un Dieu imaginaire, certes pratique pour enrichir les divers clergés, mais foutrement inefficace pour assurer la paix dans le monde.

Jean G. Lengellé, Embrun

Pour une «vraie» affiche

On a peu parlé de l'autoroute 50 durant la campagne électorale. Nos élus provinciaux allergiques à tout projet d'envergure ne disent mot. Bloquistes exceptés, les candidats fédéraux se désistent en rappelant que la question relève de Québec qui n'en fait pas une priorité. En somme, tous se contentent d'une route complétée au tiers. Il serait temps que les citoyens réclament la fin de cette illusion et une signalisation conforme à la réalité à l'est de Buckingham: fin de l'autoroute 50 et début de la route 150.

Gérard Laurin, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer