Le niqab fait jaser

Le niqab est le voile qui couvre tout... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le niqab est le voile qui couvre tout le visage.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ne soyons pas dupes

Le port du niqab n'a absolument rien à voir avec la religion! L'obligation imposée du port du niqab est une idéologie qui a pour seul but et raison d'être que de démontrer la soumission de la femme aux yeux d'hommes rétrogrades. La carte invoquée de la non-discrimination envers leur liberté de pratique religieuse n'est qu'une belle ruse et une manipulation de nos chartes des droits et se trouve à cet effet des plus pratique et convenable pour justifier et faire accepter cette pratique insensée.

Benoit Beaulieu, Gatineau

Où sont nos valeurs?

Je suis contre le port du niqab lors de la cérémonie de citoyenneté et dans les services publics. La décision de la Cour fédérale me laisse perplexe. Où sont nos vraies valeurs canadiennes? Tant qu'à Stephen Harper, qui est contre la décision de la Cour fédérale, il sait très bien que c'est une de ses stratégies pour aller chercher des votes n'ayant pas modifié la loi avant le déclenchement des élections, ce qu'il aurait pu faire. Ses deux adversaires, Justin Trudeau, du Parti libéral, et Thomas Mulcair, du NPD, sont beaucoup plus à l'écoute de tous les Canadiens que M. Harper. Avec un nouveau gouvernement, les lois peuvent être modifiées. Après 10 ans de pouvoir, de contrôle et d'usure, la stratégie de M. Harper ne me fera pas changer mon vote.

Line Branchaud, Russell

Fausse liberté religieuse

À en croire certains, les signes religieux feraient partie de la liberté de religion. Or, aucune religion n'impose ces signes comme des préceptes. Selon cette fausse notion de la liberté religieuse, il faudrait donc accepter la charia, la lapidation des apostats, des homosexuels et des adultères. Or, justement la charia fait partie des préceptes religieux et on la rejette pourtant pour son immoralité.

De plus, les foulards de toutes sortes de l'islam sont des symboles de l'inégalité des sexes, raison de plus de faire respecter nos chartes qui affirment cette égalité. Ce n'est pas une question de sentiments, le refus des signes religieux, mais tout simplement le respect de la neutralité d'un État laïc. Il n'existe aucun droit à porter des signes religieux comme le prétendent Thomas Mulcair et Justin Trudeau.

Normand Rousseau, Gatineau

Je ne comprends pas...

Le Canadien qui demande un passeport ne peut porter de lunettes et ne doit pas sourire. Pourtant, une immigrante a obtenu le droit de porter le niqab lors de son assermentation comme Canadienne. Qu'est-ce que comme citoyen je ne comprends pas?

Denis Boucher, Gatineau

La solution

La population a une occasion en or de se faire entendre sur le port du niqab: les élections du 19 octobre. Si nous ne pouvons pas compter sur nos élus pour prendre position, nous le ferons. Portons tous un niqab le 19 octobre! À la banque, au restaurant, à l'hôpital, au centre d'achat, chez la gardienne d'enfants,etc. Et pour poursuivre le ridicule, portons un niqab pour l'Halloween! Il est grand temps qu'on protège nos valeurs et nos droits! Femmes, à nos niqabs!

Diane Marenger, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer