L'optimisme en français

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Belisle

Quel bel exemple pour la culture francophone en Amérique qu'est Florina Matu, comme l'a souligné le chroniqueur Denis Gratton («Le français au pays des cow-boys», LeDroit, 18 juin). Le statut de minoritaire ne lui fait pas peur et, par son attitude optimiste, elle croit fermement que la langue française demeurera au-delà du Québec. C'est avec des personnes comme elle que l'on va continuer à parler le français partout au Canada et aux États-Unis. Bravo, et arrêtons de nous plaindre que la langue française se perd au détriment de l'anglais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer