Printemps 2015 à l'UQO

A l'UQO, les étudiants de premier cycle en travail social et en psychologie, et... (Archives LeDroit)

Agrandir

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Briand

L'auteure est présidente du syndicat des professeurs de l'Université du Québec en Outaouais

A l'UQO, les étudiants de premier cycle en travail social et en psychologie, et ceux des cycles supérieurs en sciences sociales sont en grève. Pourquoi n'a-t-elle pas fait les manchettes ? Parce que l'UQO n'a pas demandé une injonction, ni fait appel aux forces policières... comme à l'UQAM. Les étudiants dénonçaient l'austérité et les hydrocarbures, c'est-à-dire les compressions budgétaires dans l'éducation, la santé, etc. et la dégradation de l'environnement.

Pourquoi les étudiants des autres disciplines n'ont pas emboité le pas? Réponse: La répression de 2012 aurait-elle « fonctionné » ? Plus de 300 arrestations en deux jours, ça laisse des traces... Question, sans réponse : allons-nous laisser les étudiants aller seuls au front pour une société plus juste ?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer