Il faut sauver le Centre d'aide 24/7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-Bernard Robichaud Ph.D

Membre du Conseil d'administration du Centre d'a ide 24/7

La population de l'Outaouais doit parler d'une seule voix pour assurer la survie du Centre d'aide 24/7, qui détient une expertise unique en intervention de crise et en prévention du suicide.

Les élus de l'Outaouais, à tous les niveaux de gouvernement, mais particulièrement au provincial et au municipal, doivent se faire entendre auprès du ministre de la santé et des services sociaux.

En 28 années d'existence, le Centre d'aide 24/7 est venu en aide à plus de 70000 personnes en détresse dans la région. Ceci n'est pas qu'une statistique, car 70000 personnes c'est 70000 familles et s'il y a en moyenne 5 personnes touchées directement par chaque personne en détresse, cela fait 350000 personnes. Cette simple donnée indique que personne dans la région n'est à l'abri du genre de détresse auquel le Centre d'aide a répondu et continue de répondre.

Ces 70000 personnes ont fait l'objet de plus de 300000 interventions de la part du Centre d'aide 24/7. Durant la même période le centre d'aide 24/7 a offert plus de 17,000 nuitées d'hébergement à des gens en état de crise, à des gens très vulnérables.

Depuis l'existence du Centre d'aide 24/7, le taux de suicide en Outaouais a diminué plus rapidement (-26,4%) que pour l'ensemble du Québec durant cette période (-14,9%).

Alors qu'en 1985, le taux de suicide en Outaouais était au-dessus du taux provincial, il était en 2010 sous de la moyenne provinciale.

En bref, par ses interventions individuelles et par son action communautaire, non seulement le Centre d'aide 24/7 contribue à diminuer les taux de suicide dans la région et à désengorger les urgences, mais il contribue au mieux-être de la population régionale. Les services du Centre 24/7 contribuent à prévenir des drames encore plus graves ou durables; ils réduisent la dépendance sur les services publics et contribuent à les rendre plus aptes à répondre à leur mission.

La décision de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais de fermer le Centre d'aide 24/7 ne présente pas une alternative valable. On démolit une gamme complète et intégrée de services spécialisés en matière de prévention du suicide et en intervention de crise pour récupérer 1,3 million$ qui seront engloutis dans un établissement public tellement non performant qu'il est en tutelle! La population de l'Outaouais doit se lever d'une seule voix pour dire : Fermer le Centre d'aide 24/7 jamais!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer