Vraiment pas fort!

Dimanche, en protestation contre ces massacres de Charlie Hebdo et en appui à... (MARTIN ROY, Archives LeDroit)

Agrandir

MARTIN ROY, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Éric Bulot

Dimanche, en protestation contre ces massacres de Charlie Hebdo et en appui à la liberté de presse, des milliers de personnes sont descendues dans les rues des principales capitales du monde. À Québec, le maire Régis Labaume était au premier rang, avec le premier ministre Philippe Couillard. Idem à Montréal, avec le maire Denis Coderre. À Ottawa? Rien. Où était le maire de la capitale du Canada? Seul quelque 50 Français ont orchestré une marche au parc de la Confédération. Le premier ministre Stephen Harper n'a pas jugé bon de se rendre à Paris comme de nombreux chefs d'État. Il a plutôt préféré de participer - campagne électorale exige - aux festivités du 200e anniversaire de naissance de son prédécesseur Sir John A. Macdonald. Il aurait pu faire un crochet par Ottawa en solidarité avec les Français. Rien! Vraiment pas fort!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer