Le réel coût des cadeaux de Noël

Noël, un désastre économique? La question peut paraître surprenante puisque... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Benoît Delage

L'auteur est Directeur général du CREDDO

Noël, un désastre économique? La question peut paraître surprenante puisque dans cette période de grande consommation, Noël est le moment de l'année qui assure une grande partie des revenus aux commerces de détail et, par le fait même, engendre d'importants revenus en taxes pour nos gouvernements.

Pour ces derniers, c'est une bonne nouvelle. Mais qu'en est-il des citoyens?

L'économiste Joel Waldfogel a démontré dans The Deadweight Loss of Christmas une perte économique de plusieurs milliards à chaque Noël. Pour y arriver, il a fait l'exercice d'illustrer la perte sèche en estimant la différence entre la valeur réelle d'un bien offert et le prix perçu du point de vue de la personne qui reçoit le cadeau.

L'auteur a questionné étudiants au retour des Fêtes sur les cadeaux qu'ils avaient reçu. En fonction de la personne qui avait donné le cadeau et du type de cadeau, les perceptions étaient différentes.

Mais, en moyenne, la perte économique était de 10%. Or, chaque Canadien a dépensé en moyenne 678$ en 2013. En fin de compte, au niveau national, c'est 2 milliards$ de perte sèche. Beaucoup d'argent qui n'engendre que peu de satisfaction.

Bien sûr, il s'agit d'un problème théorique. L'argent a été dépensé, l'économie roule, tout va bien, madame la marquise!

Cependant, ce peu de satisfaction a un résultat bien réel. Les cadeaux de mauvais goût s'accumulent dans les placards. Tout le monde a une histoire de cadeaux de Noël douteux.

Chacun de ces produits a une empreinte environnementale pour sa fabrication, son emballage, son transport et son entreposage.

Pourtant, les idées de cadeaux qui soutiennent réellement l'économie locale ne manquent pas. On peut offrir des billets de spectacle pour une soirée entre amis, un souper en amoureux au restaurant ou un cadeau produit par un artisan local.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer