Un musée, neuf raisons

Depuis des décennies le Musée des sciences et de la technologie du Canada a... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John E. Trent

L'auteur est chercheur au Centre d'études en gouvernance de l'Université d'Ottawa

Depuis des décennies le Musée des sciences et de la technologie du Canada a dormi loin de l'attention publique dans une ancienne boulangerie de la rue Saint-Laurent avec quelque 97% de ses avoirs cachés dans des hangars dispersés.

Est-il trop fort de dire que ce dédain pour les sciences et le génie canadiens est une honte nationale?

Le maire Jim Watson a déjà critiqué les plans minables du gouvernement fédéral pour refaire le musée actuel. Mais voilà qu'un magnifique site au centre d'Ottawa et de Gatineau pourrait devenir disponible. C'est une occasion exceptionnelle. Le Groupe de développement Windmill et la Ville de Gatineau devrait se mobiliser pour amener le musée à s'établir près de la chute des Chaudières de la rivière des Outaouais et ainsi se servir des bâtiments patrimoniaux en place.

Voici neuf raisons en faveur du site:

1 - Ce sera le premier musée interprovincial au Canada - le terrain et les îles chevauchent l'Ontario et le Québec.

2 - L'aménagement partiel de ce musée au Québec sera une autre démonstration de l'intention du fédéral d'équilibrer ses investissements dans la région de la capitale nationale entre l'Ontario et le Québec. Il y a présentement cinq grands musées canadiens à Ottawa et un seul à Gatineau.

3 - La chute des Chaudières est un site extraordinaire du point de vue muséologique. Le site combine plusieurs aspects de l'histoire canadienne (lieu de portage, lignes ferroviaires, industrie du bois, installations hydroélectriques) et il y a suffisamment d'espace pour le développement de bâtiments d'exposition modernes.

4 - L'emplacement attirerait un grand nombre de touristes, et propice à faire revivre l'histoire du transport par canot, des autochtones et des explorateurs, de la drave sur la rivière des Outaouais, par une usine opérationnelle de papier fin, une gare pour un train à vapeur, et des visites de barrages et des installations hydroélectriques - en plus de toutes les expositions du présent musée.

5 - La proximité des quatre musées - civilisation, guerre, beaux-arts et sciences et de la technologie - créera un pôle touristique exceptionnel pour Ottawa et Gatineau. Les retombées économiques seront substantielles.

6 - L'aménagement du Musée des sciences et de la technologie marquera la revitalisation du centre-ville de Gatineau et pour le développement du tourisme en Outaouais.

7 - On prétend que le fédéral ne veut pas faire des nouveaux investissements d'envergure. En réalité, de telles dépenses seraient étalées sur plusieurs années. Donc en commençant maintenant, les plus grandes dépenses ne se feront que dans deux ou trois ans. Vu qu'Ottawa est déjà prêt à engloutir 80 millions$ dans la réfection du vieux musée qui ne donnera rien, aussi bien faire un vrai investissement pour l'avenir.

8 - Puisque l'enseignement des sciences et de la technologie est un domaine provincial, les provinces pourraient y développer des expositions de classe mondiale, tout comme le secteur privé.

9 - Le site de la chute des Chaudières donnera au musée la visibilité nationale et internationale qui lui a toujours manqué. Sur le plan international, il est honteux que le Canada ait littéralement relégué aux oubliettes une telle vitrine de son héritage d'innovations scientifiques et technologiques. Ce site, à la mesure du prestige et de la visibilité que méritent la science et la technologie dans la capitale, pourrait ainsi compléter la collection de joyaux que constituent nos musées nationaux.

C'est bien le temps qu'on entend les voix des élus et des spécialistes de la science et de la technologie dans ce dossier. Actuellement leur silence pèse très lourd.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer