Robillard et le fardeau de la dette

Lucienne Robillard... (Photo PC)

Agrandir

Lucienne Robillard

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Robert Woodstock

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, dénonce le rapport Robillard avec raison (LeDroit, 25 novembre). Réduire les transferts de Québec vers les municipalités pour couper 1,3 milliard$ dans les en-lieu de taxes versés aux villes est un non-sens. Il ne faut pas perdre de vue que les consommateurs canadiens sont endettés à 170% de leur revenu disponible. Il n'y a donc pas de marge de manoeuvre. La dette est un fléau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer