Encourager la Route verte

Ne pas entretenir la Route verte est vraiment un pas en arrière. Les... (Archives)

Agrandir

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Irène Morin-Kumar

Ne pas entretenir la Route verte est vraiment un pas en arrière. Les gouvernements cesseraient-ils de financer les autoroutes pour cause d'austérité! Si c'est inacceptable pour les automobiles, pourquoi l'est-ce plus pour les vélos? Les gouvernements devraient plutôt investir dans les transports durables et actifs. Le vélo, en plus de générer des millions de dollars en cyclotourisme au Québec, favorise le bien-être et la santé des citoyens. C'est à n'y rien comprendre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer