Santé: une affaire d'argent

Il y a quelque chose de malsain et d'inquiétant avec la nouvelle («Des plans... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Clennett

Il y a quelque chose de malsain et d'inquiétant avec la nouvelle («Des plans pour une première super-clinique», LeDroit, 1ernovembre) qu'une directrice des services professionnels, un président du conseil des médecins, dentistes et pharmaciens et un chef du département de cardiologie se lancent en affaires avec un projet privé de super-clinique. Ce triumvirat issu de la hiérarchie du CSSS de Gatineau illustre à quel point nos services de santé sont devenus une affaire d'argent. Tout aussi légal que le partenariat Coop Santé - Appletree, cette initiative est un autre exemple de notre dépendance des forces du marché privé et de la libre d'entreprise pour l'exercice de nos droits en matière de santé. À quand un régime véritablement public où les médecins sont des salariés au service de la population au lieu des entrepreneurs payés à l'acte?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer